Une guilde RP Age of Conan - Serveur Stygia
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [1294 - RP Fermé] Règlement de comptes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Herana
Loup retraité
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 28
Reroll de : personne
Date d'inscription : 02/09/2007

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Barbare
Profession: Faiseur d’armes

MessageSujet: Re: [1294 - RP Fermé] Règlement de comptes   Dim 11 Mai 2008 - 7:51

Herana posa sa mains sur l'épaule de l'archère. Elle se rapprocha d'elle, se mettant à niveau de son oreille et lui murmura.

-"Quoi qu'il arrive, je suis avec toi. Hepner et Kathleen aussi. On s'occupe des trois gardes, tu t'occupes de te vengeance... Mais, pose toi cette question. Seras tu libérée, une fois ta vengeance accomplit ?".

Elle se recula, lui faisant signe de la tête que "ça va aller". Elle retira son arc et saisit l'un de ses flèches, prête à assassiner l'un des trois gardes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
(Admin site et forum)
Conseil des Anciens
Chargé de mission Diplomatie
(Admin site et forum)Conseil des AnciensChargé de mission Diplomatie
avatar

Nombre de messages : 2981
Age : 57
Date d'inscription : 20/04/2008

Feuille de personnage
Race: Aquilonien
Classe: Eclaireur
Profession: Architecte

MessageSujet: Re: [1294 - RP Fermé] Règlement de comptes   Dim 11 Mai 2008 - 11:32

Isil murmura.
« Attends un peu… viens par ici tu verras mieux… tu vois, en plus des trois gardes qui s’affairent à fermer ce coffre, il y a quatre autres hommes avec Marak, là, autour de la table… Ce ne sont pas des gardes, moi je dirais des mercenaires vu leur armement et leur armure…
Avec lui, ça fait huit… Marak est pour moi. »


Elle réfléchit quelques secondes.
« Je veux être seule avec lui… restez ici, abritez-vous de l’ombre de cette pièce et attendez qu’ils soient tous là avant de les neutraliser… »

Elle regarda successivement Hepner, Kathleen et Herana et leur souffla.
« Je vous les envoie, ça ira pour vous ? »

Et sans attendre, elle engagea une flèche et banda son arc puis s’avança silencieusement dans la lumière de la vaste pièce tandis qu’Hepner déjà se reculait dans l’ombre d’une tenture, lames en main, presque invisible.

Les gardes autour du coffre étaient bien trop occupés pour la voir entrer. Des cinq hommes autour de la table, seul deux qui lui faisaient face levèrent les yeux vers elle, tandis qu’elle se plaçait dans le dos de Marak en disant d’une voix qui n’admettait pas la contradiction.
« Que personne ne bouge ! Ne vous retournez pas si vous tenez à la vie… le premier qui fait un geste je l’abas comme un chien enragé ! Et laissez vos armes tranquilles… »

Dès les premières paroles et après un temps de stupeur, Marak avait commencé à tourner la tête pour regarder derrière lui mais s’était arrêté dès les premières menaces. Il regardait les gardes qui fixaient leurs chaussures, toujours accroupis, et les deux hommes en face de lui, qui, seuls, pouvaient voir l’intruse en essayant de comprendre ce qui se passait.
« Qui es-tu ? demanda Marak agacé.
- Un mauvais souvenir, répondit la jeune fille. Si quelqu’un n’obéit pas à ce que je vais dire, tu meurs instantanément.
- Si tu me tues, tu meurs aussitôt après moi ! menaça-t-il.
- La mort est parfois une délivrance. »

Marak fronça les sourcils. Cette voix ne lui était pas inconnue, mais il ne parvenait pas pour l’heure à mettre le doigt sur un visage.

La voix reprit.
« Dis à tes hommes de poser leurs armes et de sortir de cette pièce en fermant la porte derrière eux… que nous restions en tête à tête… »

La flèche partit avec un sifflement en passant à deux centimètres de l’oreille de Marak pour aller se ficher dans la gorge d’un des mercenaires qui lâcha la fine lame qu’il s’apprêtait à lancer.

Avant même que les hommes ne réalisent ce qui se passait, Isil avait engagée une nouvelle flèche et bandé de nouveau son arc.
« N’en profitez pas, je suis bien trop rapide pour vous ! Sortez ai-je dis ! »

Celui qu’ils connaissaient sous le nom de Ternaxec leur fit signe d’obéir. Il lâchèrent leurs épées et longèrent le mur vers la porte grande ouverte. Isil savait qu’ils devaient dissimuler d’autres armes plus légères, mais elle ne pouvait se permettre de les fouiller. Elle espéra qu’Herana, Kathleen et Hepner, sauraient profiter de l’effet de surprise.

Les six hommes quittèrent donc la pièce et le dernier referma la porte derrière lui.

Isil contourna son ennemi et se plaça devant lui à quelques mètres toujours sous la menace de son arc. Marak eut un mouvement de surprise.

En même temps on entendit des bruits de lutte de l’autre côté de la porte. Isil sourit.
« Ce sont mes amis qui discutent avec tes hommes. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ortali.fr/histoires
Herana
Loup retraité
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 28
Reroll de : personne
Date d'inscription : 02/09/2007

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Barbare
Profession: Faiseur d’armes

MessageSujet: Re: [1294 - RP Fermé] Règlement de comptes   Dim 11 Mai 2008 - 17:09

-"Rhhaaa!"

C'était le dernier. Tout les hommes de Marak furent mort. Hepner avait lancé une dague, en même temps qu'Herana, alors que Kathleen avait tiré une flèche maladroite et mais réussite... Les trois derniers furent tuer par les lames et coup de dague de Hepner et Herana

-"Un jeu d'enfant... Ah".

-"Hepner, ça va ?"

L'homme s'installa sur le divan, posan ses sa maint sur sa blessure.

-"Herana, il est blesse ! Je m'en occupe. Va voir pour Isil... Fais moi voir ta blessure."

Herana se retourna, appuyant son oreille contre la porte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
(Admin site et forum)
Conseil des Anciens
Chargé de mission Diplomatie
(Admin site et forum)Conseil des AnciensChargé de mission Diplomatie
avatar

Nombre de messages : 2981
Age : 57
Date d'inscription : 20/04/2008

Feuille de personnage
Race: Aquilonien
Classe: Eclaireur
Profession: Architecte

MessageSujet: Re: [1294 - RP Fermé] Règlement de comptes   Dim 11 Mai 2008 - 18:39

Marak revint de sa surprise au bout de quelques instants tandis que les bruits sourds continuaient dans la pièce d’à côté
« Isil, souffla-t-il… Ah ben… si je m’attendais… Isil ? Tu es donc toujours vivante ? … J’en suis très heureux ! »

Il tendit les mains vers la jeune fille et fit un pas en avant.
« Arrête-toi où je te tue tout de suite ! grogna-t-elle à voix très basse. »

Marak s’arrêta et la dévisagea.
« Par Mitra, que tu es belle… plus belle encore qu’il y a trois ans… Tu es une vraie fem… »

Il s’arrêta, sentant ses paroles comme incongrues. Isil haussa d’un ton.
« Il est des choses que tu ferais mieux de ne pas dire, immonde salaud, charogne, traître ! »

Marak chercha ses mots.
« Je comprends… ainsi c’est toi la putain qui a tué Ragnard à Tarente ? Oui… on m’avait dit qu’une prostituée avait décapité ce cher vanir… il y a quelques semaines déjà… une garce blonde avec des yeux très bleus, de type nordique… je m’étais demandé qui cela pouvait-il bien être… »

Il plissa ses yeux tel un serpent.
« Sais-tu que tu es recherchée pour meurtre ?
- Ragnard n’a eu que ce qu’il méritait !
- Hmmm… Je suppose que pour toi, cela valait la peine de vendre ton corps ?
- Mon corps n’est plus à moi depuis qu’il me l’a pris lui et ses hommes… autant qu’il serve à mes desseins ! »

Marak se déplaça légèrement vers les fenêtres qui donnaient sur les jardins et semblait regarder au loin.
« Ah oui… les noces… Je ne voulais pas… »

Il se retourna le regard dur comme de la pierre.
« Vous m’avez ôté ma main après une parodie de procès, toi et ton peuple, cria-t-il en levant le bras droit, et j’ai perdu mon œil et mon visage de l’épée même de Vaener !
- Tu as tenté de poignarder Elamir dans le dos alors que tu étais vaincu et que tu avais demandé grâce ! répondit vivement Isil. »

Marak cherchait visiblement une solution à la situation dans laquelle il se trouvait.
« Et toi, tu es venue me juger et me tuer… juge et exécuteur à la fois… C’est bien pratique ! Combien de haine dans ce cœur si jeune… Ne vis-tu donc que pour ce seul instant ? »

Il la regarda au fond des yeux. Il ricana.
« Oui, oui… bien… seule la haine t’anime… je le sens… Si tu me tues jeune Isil, que te restera-t-il pour vivre ? Tu peux d’une seule flèche me tuer lâchement, qu’attends-tu ? »

La jeune fille sentit son bras trembler légèrement et l’incertitude la gagner. Elle baissa les yeux.
« Cela ne devait pas se passer comme ça, reprit Marak d’une voix douce, je n’ai pas voulu ce qui est arrivé… Vas-tu m’abattre comme un chien maudit ou me laisseras-tu une chance de me défendre ? »

Isil hésita. Son cœur battait à tout rompre. Elle pouvait lâcher la flèche et tout serait fini… A qui ressemblerait-elle alors ? A Elamir ou a Marak ?

Lentement elle débanda l’arc et le posa sur le coin de la table. Se reculant elle saisit l’épée dans son dos. Marak en fit de même.
« Tu es une brave fille, dit-il en s’approchant l’arme levée… tu es belle, tu aurais fait une épouse magnifique… »

Il abattit sa lame en haussant la voix.
« Dommage que tu sois une stupide femelle ! »

Isil para le coup en pliant légèrement du genou. Elle effectua un moulinet puis frappa à son tour, de taille. Marak évita la lame d’un coup de reins. Visiblement, il avait appris à se battre avec sa main gauche et restait un redoutable guerrier. Sa lame siffla dans l’air et se fracassa à grand bruit contre celle de la jeune fille qui riposta à son tour habilement. Elle se battait bien elle aussi… Il se devait de la déstabiliser.
« As-tu dit à tes soi-disant compagnons ce que tu es vraiment ? »

Isil repoussa une nouvelle attaque en reculant vers le mur.
« Et qu’est-ce que je suis, Marak ? »

Il serra les dents et frappa avec toute sa puissance sans succès.
« Une fille de rien… une âme perdue qui ne connaîtra jamais l’amour ! Jamais, tu m’entends, tu en es incapable ! »

Quelques larmes de rage montèrent aux yeux d’Isil en lui brouillant la vue. Elle para l’estocade qu’essaya de lui porter son adversaire, en soufflant.
« A qui la faute ? C’est toi qui m’a tout pris ! »

Marak la sentit faiblir psychologiquement. C’était la grande faille qu’il lui fallait exploiter.
« Moi ? Ah, ah, ah ! Je ne t’ai pas touchée ! Te souviens-tu seulement de ce que tu as subi dans les bras de la vingtaine de vanirs de Ragnard ? Tu veux que je te donne des détails pour raviver ta mémoire ? Je te revois à gen… »

Isil cria en abattant son épée.
« Non ! Tais-toi ! »

Son coup manqua son but, sous la précipitation, et Marak reprit l’avantage en l’acculant contre le mur. Elle était à lui.
« Tu perds tes moyens ma petite ! Il ne faut jamais laisser ses émotions te dominer lors d’un combat ! »

Il frappa d’estoc, Isil para le coup. Il leva alors l’épée et frappa de haut en bas. L’arme de la jeune fille à l’horizontale para le coup qui s’arrêta à quelques centimètres de sa figure. Marak était puissant. Il appuya avec sa lame sur celle de son adversaire jusqu’à ce qu’elle soit tout contre sa gorge. Isil résista à la pression tant bien que mal en essayant de repousser l’épée de l’homme qui crissait contre la sienne. Elle sentait le souffle chaud du traître tout près de sa joue.
« Je te tiens, souffla-t-il en respirant rapidement. Tu es à moi… Sens-tu ta propre lame sur ta gorge ? Tu vois, c’est ta propre arme qui va t’égorger et te faire ravaler tes insultes ! Quelle ironie… l’arme qu’Elamir a forgée… l’arme qu’il a offert à ton père pour demander ta main ! »

Sa bouche était tout contre la sienne. Elle détourna la tête. Les larmes lui coulaient le long des joues. Elamir !
« Non ! murmura-t-elle les mâchoires crispées. »

Dans un ultime effort elle repoussa lentement de son épée celle de Marak, pour dégager son cou, puis elle se laissa tomber sur le sol en plia des genoux comme elle l’avait fait devant le vanir qui avait tué Elamir dans la grange.

Alors elle leva la pointe de son arme et frappa de bas en haut pour perforer l’abdomen de son ennemi. Le sang gicla sur sa figure avec force tandis que Marak poussait un violent râle. Elle tourna l’épée qui arracha les chairs avec un horrible bruit de viande malaxée et repoussa son adversaire qui tomba à terre sur le dos, la bouche écumante d’une mousse rouge vif, les yeux grands ouverts d’étonnement qui la regardaient fixement.

Le corps de Marak tressauta… il voulut dire quelque chose… sa bouche trembla puis ses yeux se révulsèrent. C’était fini !

La jeune fille le regarda d’un air absent. Il ne lui restait plus rien à accomplir. Seule l’absence lui répondrait désormais. Aucune vision de l’avenir ne s’offrait à elle, aucun but n’apparaissait sur sa route.

Elle lâcha l’épée qui tomba bruyamment sur le sol en rebondissant et s’écroula à genoux le visage baigné de larmes. Au dessus du gouffre sombre, elle distinguait une passerelle blanche toute auréolée de lumière, comme phosphorescente, qui s’avançait vers la lumière, là bas… tout au fond… là où se trouvaient Elamir et sa famille, et tous les gens des Quatre Vallées… Il lui suffisait de faire un pas pour l’emprunter…

Sa main attrapa la dague que son fiancé lui avait offerte pour son dix-septième anniversaire, la pointe vers sa poitrine. Ses deux mains serrées sur la poignée, à en faire blanchir ses articulations, elle leva les bras vers le ciel en criant de toutes ses forces.
« ELAMIR ! »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ortali.fr/histoires
Herana
Loup retraité
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 28
Reroll de : personne
Date d'inscription : 02/09/2007

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Barbare
Profession: Faiseur d’armes

MessageSujet: Re: [1294 - RP Fermé] Règlement de comptes   Dim 11 Mai 2008 - 23:41

Alors que Kathleen était sur le point de finir avec Henper, Herana avait tout entendu. Elle avait raison... Isil ne demandait plus rien à la vie.

Puis soudain, le néant, plus rien. Elle entendit un corps tomber... Elle héssita à entrer.
Elle saisit la poigné et l'ouvrit délicatement, laissant un oeil observer la scène.
Elle vit la petite Isil, pleurer de toute son âme... Herana avait encore une fois raison... Mais son oeil s'agrandit de stupeur. La jeune femme saisit sa dague contre sa poitrine.


-"Nooon !"

« ELAMIR ! »

Herana défonça la porte, se jetant sur Isil. Elle saisit la dague et la jeta a travers la salle.

La jeune blonde était en larme, prononçant de nouveau le nom de son aimé.

Herana la prit ses bras, la serrant trés fort...

-"La vengeance n'apportent que douleurs et folie. Tu crois être seule, incompris de tous. Tout le monde est mauvais, tu vois le mal de partout.... Je suis la mieux placé pour resentir tout ce que tu as vécu... Mais, tu ne dois plus repartir dans le passé, plus jamais.".
Elle relâcha son emprise, prenant des sa mains le mentons de la jeune femme et la regarda droit dans les yeux.

-" Les sept derniers jours avec nous, ne t'on rien donné ? Je t'ai vu rire tout à l'heure et pourtant, ça ne fait qu'une semaine que nous nous connaissons. Tu n'es pas seule. Je suis avec toi et ceux dont tu as aidé. Regarde moi. C'est fini."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
(Admin site et forum)
Conseil des Anciens
Chargé de mission Diplomatie
(Admin site et forum)Conseil des AnciensChargé de mission Diplomatie
avatar

Nombre de messages : 2981
Age : 57
Date d'inscription : 20/04/2008

Feuille de personnage
Race: Aquilonien
Classe: Eclaireur
Profession: Architecte

MessageSujet: Re: [1294 - RP Fermé] Règlement de comptes   Lun 12 Mai 2008 - 0:39

Isil regarda le visage de la cimmérienne qui ondulait à travers les larmes… au fond de ses yeux brun clair, elle entrevit la passerelle blanche, et ses amis qui lui faisaient signe… pas pour qu’elle vienne les rejoindre, mais pour lui dire au revoir, comme quand on veut signifier à quelqu’un qu’on aime, l’espérance de le revoir un jour et lui dire qu’on l’attendra le temps qu’il faudra.

Les paroles d’Elamir dans la grange de Valaar résonnèrent à ses oreilles…
« … Je veux que tu vives ! Je t’aime et je t’aimerai par delà la mort, tu m’entends ? Isil, si tu m’aimes reste en vie ! »

La passerelle s’estompa dans une clarté éblouissante et le gouffre noir disparut.
« C’est fini, avait dit Herana tendrement. »

C’est fini… ces mots résonnèrent à ses oreilles. Un fin en soi, une renaissance… tout pouvait recommencer… son âme la regarda de très haut… Ce corps frêle et jeune était-il à elle ? Cela faisait si longtemps qu’elle l’avait quitté… Pour quelle raison y revenir ? Un rire ? Une main tendue ? Des bras compatissants ? Pourquoi ne pas essayer… la réconciliation prendrait du temps… ce corps et ce cœur si fragile qui y battait pardonneraient-ils à l’âme sa défection, son abandon ?

Herana avait donné la seule vraie raison de se poser la question : « tu n’es pas seule ! »… l’espoir était peut-être au bout de la route, après tout…

Dans le brouillard des larmes, il y avait le beau visage de la femme brune qui lui souriait… Isil plissa les yeux pour évacuer le trop plein de larmes qui tombèrent le long de ses joues. Le menton toujours dans la main de la cimmérienne, elle se sentit comme une petite fille. Elle aurait voulu que ce moment dure indéfiniment et en goûta chaque courte seconde, puis elle marmonna de son mieux.
« C’est fini Herana… Tu m’as encore sauvée… je vais finir par avoir une… dette longue comme ça… »

Elle esquissa un sourire qui plissa ses grands yeux bleus, tandis qu’Hepner s’avançait derrière elles suivi par Kathleen. Il jeta un œil sur le cadavre de l’homme qu’Isil avait tué puis considérant le visage maculé de sang de la jeune fille sur lequel les larmes avaient laissé des sillons colorés, il observa en souriant.
« Ton maquillage est en train de fondre, Isil ! »

Elle eut un petit rire et jeta un dernier regard reconnaissant à Herana avant de se relever en inspirant très profondément.
« D’accord, c’est fini. Maintenant, je serai des vôtres ! »

Elle ramassa sa dague, son épée et son arc avant de se tourner vers eux en essayant de reprendre une voix normale.
« Ok… quel est le programme maintenant, Herana ? On va voir ce qu’il y a dans cette fameuse deuxième porte à gauche que l’homme du couloir nous as indiqué avant qu’on te retrouve ? »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ortali.fr/histoires
Herana
Loup retraité
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 28
Reroll de : personne
Date d'inscription : 02/09/2007

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Barbare
Profession: Faiseur d’armes

MessageSujet: Re: [1294 - RP Fermé] Règlement de comptes   Lun 12 Mai 2008 - 7:01

« C’est fini Herana… Tu m’as encore sauvée… je vais finir par avoir une… dette longue comme ça… »

Elle lui relança le sourire.

-"Ne t'en fais pas pour ça... Tu as vécu quelque chose que beaucoup de femmes dans monde vivent, malheureusement... Et peu réussissent à ce venger... Mais à quel prix ? Tu fais parties de ma famille maintenant, de notre grande famille, les Loups.

« D’accord, c’est fini. Maintenant, je serai des vôtres ! »

Ainsi, Herana pouvait compter sur l'aide de la jeune femme...

« Ok… quel est le programme maintenant, Herana ? On va voir ce qu’il y a dans cette fameuse deuxième porte à gauche que l’homme du couloir nous as indiqué avant qu’on te retrouve ? »

La jeune femme se releva, en relevant la jeune Isil. Elle se tenait sur les hanches...

-"Je vais être franche... J'en ai marre de ce château typiquement bourgeois. Je veux retrouver ma grande forêt et ma cabane... Tiens donc, des bijoux !

-"Herana... Le temps de la piraterie, c'est du passé.".

-"J'ai le droit non ? Et puis, c'est un dédommagement payé par les services de notre cher ami, Démétros d'Adorik !"

Un petit bijoux lui tapa dans l'oeil. Un coffre remplit de bijoux... Elle prit le petit coffret pour le mettre dans son sac.

"Allez, vite. Sinon, on sera obligé de rester, ici... Même si l'envie de me battre avec Démétros me démange... Cet homme, que tu as vu. Ça dois être un infiltré à notre compte, en avant".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
(Admin site et forum)
Conseil des Anciens
Chargé de mission Diplomatie
(Admin site et forum)Conseil des AnciensChargé de mission Diplomatie
avatar

Nombre de messages : 2981
Age : 57
Date d'inscription : 20/04/2008

Feuille de personnage
Race: Aquilonien
Classe: Eclaireur
Profession: Architecte

MessageSujet: Re: [1294 - RP Fermé] Règlement de comptes   Lun 12 Mai 2008 - 12:55

Tandis qu’Herana s’emparait d’un petit coffret contenant des appâts typiquement féminins… des bijoux, Isil souleva du pied le couvercle du coffre que les trois gardes n’avaient pas réussi à fermer. Il contenait un grand nombre de petits sacs de pièces d’or.
« Ainsi, Marak dans sa grande prévoyance, projetait de mettre tout cet or à l’abri… Hmm, je me demande si Demetros était au courant de ce qu’il tramait… »

Jugeant qu’après tout, elle avait bien droit à une petite compensation pour un tas de raisons plus qu’évidentes, elle s’empara de quelques bourses qu’elle glissa au fond de son carquois.
« Nous sommes quittes, jeta-t-elle à l’adresse du cadavre qui baignait dans son sang. »

Elle regarda ses compagnons.
« Allons-y alors ! »

Ils repassèrent dans la pièce d’à côté où Isil compta six cadavres puis elle ouvrit la porte du couloir.
« A gauche se dit-elle. »

Ils firent les quelques mètres qui les séparaient de cette fameuse pièce que leur avait indiquée le mage qu’ils avaient croisé dans le couloir du premier.
« Soyons prudents, nous ne savons pas ce qu’il y a derrière cette porte. »

[HRP]
La suite rejoint maintenant les loups qui attendent dans le bureau de Demetros sur le RP "Inflitration"
[/HRP]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ortali.fr/histoires
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [1294 - RP Fermé] Règlement de comptes   

Revenir en haut Aller en bas
 

[1294 - RP Fermé] Règlement de comptes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Loups du Vanaheim :: Sur la piste des Loups (Section publique) :: De Fer et de Fureur :: De Fer et de Fureur (RP exclusivement)-