Une guilde RP Age of Conan - Serveur Stygia
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [1294 - RP Fermé] Retrouvaille et séparation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silgan

avatar

Nombre de messages : 149
Reroll de : Sylvara
Date d'inscription : 23/09/2007

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Conquérant
Profession:

MessageSujet: [1294 - RP Fermé] Retrouvaille et séparation   Dim 8 Juin 2008 - 17:58

[HRP]
Suite des aventures de Silgan et introduction de Sylvara
[/HRP]

- Introduction -

Après avoir délivré leurs frère d'armes et Commandant, les Loups décidèrent de fuir par petit groupe. Silgan décide de fuir vers le Nord-est puis de faire une remonté vers le Nord et enfin rejoindre le point de rendez-vous. Mais il décide de faire une halte sur les terres de Nemedia pour y retrouver Sylvara, le jeune Aquilonienne rencontré quelques années plus tôt.

- Chapitre I -

C’est dans cette clairière que j’ai pris conscience que la vie n’était pas grand-chose et qu’elle n’était retenu que par un file, que seul le destin, maitre de nos vies, décidait de couper ou pas.

Cela faisait 2 jours que je courrais à perdre halène pour échapper a une horde de voleurs que j’avais déjà détroussé il y a quelques années, et qui m’avait prit en chasse alors que je traversais leur territoire de chasse.
Ne prenant que de courtes pauses et ne dormant presque pas, ma force cimmérienne et mon entrainement aurait pu venir a bout, non sans mal, de ses voleurs mais c’était sans compter sur l’aide d’une créature démoniaque que leur mage avait invoqué et qui les guidaient, sans relâche sur ma piste.

Il faut dire qu’après les évènements de la libération de Kadraan et la fuite des loups, je me suis aventuré dans une contré encore trop proche des frontières, entre la Corinthia et la Brythunia pour échapper à des mercenaires envoyés par le seigneur Démétros en retour de notre incursion dans son château et sa mise a sac.

Les bougres m’avait forcé à m’aventurer bien plus à l’est que je ne l’avais prévu et lorsque je m’en étais rendu compte il était trop tard. Les voleurs étaient déjà là. Une partie des voleurs prirent en chasse les mercenaires et la seconde, plus importante, firent le choix de me poursuivre.

Le choix était évident, fuir le plus vite possible pour échapper à un destin que je ne voulais pas. Je devais encore revoir la jeune fille de Nemedia avant de rencontrer Crom et tous les vaillants guerriers morts aux combats.

C’est à l’aube du 3ème jour et à bout de force que j’arrivais dans cette clairière ou le vide d’une falaise de pierres et de roches s’offraient à mon regard dans un vide n’ayant de fond.
L’écho d’une cascade au loin m’apprenait que de l’eau devait couler au fond de ce précipice pais a combien de mettre était-ce ?

Je savais que mes poursuivants n’étaient qu’à quelques minutes de moi et qu’ils seraient fous de haine et de joie de ma voir pris ainsi au piège.
Le dos au vide et mes deux lames en main, je lançais une prière a mon dieu : Crom, en lui disant qu’il serait fière du courage qu’il m’avait donné a ma naissance et de ma dernière bataille.

Le bruit des branches cassant sous le poids d’une course arrivait déjà à mes oreilles et je serrais encore un peu plus le manche de mes deux épées dont les lames étincelaient aux lueurs des premiers rayons du soleil.

Après le bruit des pas, le silence fit place. J’arrivais à percevoir leur place, caché dans les ombres de la forêt. Le bruit de leur respiration arrivaient jusqu’à moi.
J’étais à découvert et je faisais une cible idéale pour leur arc mais rien ne vint.

Soudain, alors que j’effectuais un pas de coté, une flèche vint se planter a un pouce de mon pied puis des crient fusèrent de toutes part ! Les voleurs sortirent en trombe et se jetèrent sur moi.
Sans hésiter un seul instant, je leur tournais le dos et je me jetais dans le vide, espérant qu’au le fond de ce ravin il y est de l’eau et de la profondeur.

Le saut surprit les voleurs qui arrêtèrent leur course et je me vis tomber dans un vide obscur.
Ma chute ne dura pas longtemps et le fond était beaucoup plus proche qu’il n’y paraissait, mais la réception fut brutale. Mon souffle fut coupé en pénétrant dans cette eau glaciale et je mis quelques secondes à reprendre mes esprits.

Je nageais un peu sous l’eau afin d’éviter d’éventuelles flèches tirée en aveugle et d’un un mouvement sec, je fis surface.
Je me trouvais dans une cavité rocheuse ou une grande cascade tombait depuis une ouverture.
Il y avait assez de prises pour que je puisse sortir sans encombre.
Le bruit de l’eau m’empêchait d’écouter les bruits environnent mais je savais que les voleurs étaient reparti sans chercher à vérifier si j’étais bien mort.

Je saisissais la branche d’un arbre et remontais lentement le long de la paroi. L’exercice était simple pour un homme élevé dans les plaines de la Cimmeria.
Arrivant au sommet de la paroi, le regardais autour de moi, si d’éventuel ennemies étaient présent mais il n’y avait pas âme qui vives.
Je m’extirpais de la fosse et repris mon chemin en direction de la frontière Aquilonienne avec prudence et méfiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silgan

avatar

Nombre de messages : 149
Reroll de : Sylvara
Date d'inscription : 23/09/2007

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Conquérant
Profession:

MessageSujet: Re: [1294 - RP Fermé] Retrouvaille et séparation   Ven 13 Juin 2008 - 18:27

- Chapitre II –

Silgan poursuit son chemin en direction de Numalia, dernier lieu ou il avait vu pour la dernière fois Sylvara, la jeune Aquilonienne et qu’il désirait revoir.
La jeune fille avait marqué son esprit, si bien qu’il avait du mal à dormir la nuit et même à avoir les idées claires. Chose qu’il avait du mal à supporter. D’ailleurs il ne comprenait pas pourquoi, il était autant attaché à cette jeune fille au point de lui faire prendre de grand risque en retournant en Nemedia.

Pourtant, Silgan connaissait les risques de son désire de la revoir et c’est par un long chemin, le long de la frontière qu’il pénétra à nouveau dans le pays, aussi près de Numalia que possible, en se glissant parmi les gens d’une caravane Ophirienne.

Après 3 jours sur les routes Nemedienne, Silgan arriva enfin en vu de Numalia. Il attendit que la nuit tombe pour se séparer de son groupe de marchant pour se glisser dans la ville par les ruelles sombres de l’ancien quartier des plaisirs. Il était comme chez lui et connaissait parfaitement les lieux. Ceux-ci n’avaient pas changé et il retrouva l’endroit exact ou il avait rencontré pour la première fois la jeune fille. C’était il y a un peu plus d’un an, pendant le printemps 1293… il eu un moment de vide puis il reprit ses idées alors qu’un bruit suspect lui arrivait aux oreilles. Il se glissa avec l’aisance d’un chat sur le bord d’un toit et observa la scène qui se jouait sous ses yeux.

A homme à l’apparence grassouillette marchait assez rapidement en lançant de temps en temps des regards derniers lui. Son visage était inquiet et ses yeux scrutaient chaque ombre et chaque recoin de la ruelle.
Le barbare reconnu, malgré le temps, Hadonis le prospecteur, érudit de Mitra, qui avait prit Sylvara sous son aile en lui témoignant l’affection d’un grand frère.
Que faisait donc ce personnage dans cet endroit qui ne lui convenait pas !
Silgan fronça un sourcil puis il lâcha un grognement muet lorsqu’il qu’il comprit la situation.

Moins de 2 minutes après le passage d’Hadonis, 4 ombres se glissèrent derrière ses pas et a la lueur des étoiles, Silgan aperçu le reflet d’une lame… le pauvre homme, pourtant discret et simple, avait la mort a ses trousse.
Le Cimmérien suivi les individus, sautant de toit en toit, ne faisant pas plus de bruit qu’un chat.

Hadonis arriva a un croissement et prit sur la droite mais son choix fut une erreur et il se retrouva dans un cul de sac. Aussitôt, les 4 ombres apparurent derrière lui, dagues tirés et prêt à donner la mort au pauvre homme.
Le prêtre ne broncha pas devant une mort certaine et il pria Mitra pour le salut de son âme… C’est à ce moment là qu’une gigantesque ombre sauta d’un toit, épées tirées et atterri entre les 4 tueurs et Hadonis.
Aussitôt, le combat s’enchaina. D’un mouvement souple et sûr, Silgan commença sa dance de mort entre les 4 hommes. Les lames s’entre choquaient, des étincelles éclataient a chaque rencontre de l’acier. Fort de ses combats en mêlé, le barbare eu vite l’avantage sur les 4 hommes puis le premier sang soula. L’un des tueurs tomba a terre avec une main sur son abdomen, un second roula a terre en se tenant le haut du crane, ruisselant de sang.
Les deux derniers reculèrent devant la pluie d’acier qui s’abattait sur eux puis ils tournèrent les talons pour disparaître dans les ténèbres.

Silgan rangea ses armes et se tourna vers Hadonis qui n’avait pas bougé d’un pouce pendant le combat mais qui sué un peu de son large front.
Le prêtre de Mitra observa l’inconnu puis un large sourire se dessina sur son visage
« Par Mitra tout puissant, Silgan, tu es revenu ! »
Mais son sourire fut de courte durée et il reprit sa mine inquiète qu’il avait à peine 5 minutes auparavant.
Le jeune barbare comprit que quelque chose n’allez pas et pressa le prêtre de parler
« Hadonis, que ce passe t-il !? »
Le vieux prêtre prit Silgan par les bras et commença à raconter les événements depuis le départ du Cimmérien, moins de deux ans avant
« Silgan, Je suis si heureux que Mitra t’est mit sur mon chemin. » il s’interrompit puis scrutant à droite et à gauche il reprit : « Les choses ont beaucoup changés dans la ville depuis ton départ et Sylvara est prise pour cible par Naz’rezas, un grand noble de Numalia, mais vient, ne restons pas ici, les murs ont des oreilles et chaque fenêtre une dague… »
Hadonis invita le barbare à le suivre. Ils empruntèrent un dédalle de ruelles puis au bout de quelques minutes, ils arrivèrent sur une petite place ou un modeste temple de Mitra se dressait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silgan

avatar

Nombre de messages : 149
Reroll de : Sylvara
Date d'inscription : 23/09/2007

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Conquérant
Profession:

MessageSujet: Re: [1294 - RP Fermé] Retrouvaille et séparation   Lun 16 Juin 2008 - 18:21

- Chapitre III –

Hadonis guida le jeune barbare vers la modeste église de Mitra qui se trouvait sur une petite place.
Le culte de Mitra avait un peu de mal à trouver sa place sur une terre ou les dieux sombres avaient de multiples adorateurs.
La démarche du prêtre était rapide et son regard effectuait constamment une rechercher dans l’obscurité des ruelles.
Ce n’est qu’une fois arrivé dans la bâtisse qu’il se détendit et regarda le barbare avec une mine heureuse et en même temps pleine de gravitée.
« Vient par ici mon ami » dit le vieux prêtre en désignant une porte qui se trouvait au fond de l’église. Derrière la porte se trouvait un petit vestibule ou une table en bois, quelques chaises et objets faisait le décor.
Hadonis sorti une cruche et deux gobelets. Il remplit un gobelet de vin et le tendit à Silgan qui le prit.

Le barbare était nerveux mais il masquait son impatience et attendit que le vieux prêtre commence son histoire.
Le vieux prêtre bu une lampé de vin puis il regarda Silgan et, sur un ton nerveux, il commença :
« Lorsque tu es parti de Numalia, tu ne connaissais pas vraiment le travail de Sylvara, mise a part qu’elle était une apprentie sous ma tutelle. En fait, elle était plus qu’une apprentie puisqu’elle était déjà une prêtresse de Mitra, l’une des plus jeunes de l’histoire du culte. Tu te rends compte, Prêtresse de Mitra a l’âge de 15 ans, alors que la moyenne est de 18 ans voir 20 ans…»

Silgan fronça les sourcils mais ne dit mot. Il laissa Hadonis raconter son histoire.

« Mais la vraie raison de sa présence ici était tout autre que celui d’apprendre les rudiments du culte. Elle avait pour mission de retrouver un ancien prêtre de Mitra, devenu hérétique par la vente de son âme à l’un des dieux sombres de l’ancienne Stygia.
Quelle folie de confier une telle mission a une enfant… Mais Sylvara était l’une des plus qualifiées pour la remplir car elle devait s’infiltrer dans la maison de l’un des nobles sous le couvert d’une simple servante… Mais c’était sans compter sur la perfidie de ce démon de Naz’rezas, qui eu vent d’une mission d’espionnage dans Numalia et qui acheta un haut prêtre pour qu’il divulgue l’identité de l’espionne et de sa mission ! »


Le Cimmérien écoutait le récit. Ses yeux volcaniques lançaient des éclaires de fureur et de haine.
« Que c’est-il passé ? » lança le barbare.

Le vieux prêtre reprit, les yeux rivés sur le gobelet de vin : « Naz’rezas découvrit que Sylvara était une prêtresse de Mitra et qu’elle avait pour mission de retrouver Hachkot, prêtre hérétique a son service et… »

Silgan coupa la parole au vieux prêtre en levant la main : « Sylvara était la mieux qualifiée pour cette mission !? Que veux-tu dire par là ?! »

Hadonis le regarda, pale comme un linge. Le barbare fronça les sourcils

« Parle Hadonis ! » ordonna Silgan.

Le vieux prêtre avala sa salive difficilement mais il prit la parole : « Sylvara n’est pas une prêtresse comme les autres, elle a était bénis par Mitra et possède une grande force spirituelle et un immense pouvoir. Beaucoup la compare à Kalanthes, le haut prêtre d’Ibis… Mais elle est encore bien loin d’avoir ses pouvoirs… »

Le barbare grogna : « Et ensuite ? Naz’rezas a dépêché des tueurs n’est-ce pas ?! »
« Oui Silgan mais a chaque fois, Sylvara a réussit à leur échapper grâce a ses pouvoir et a l’aide de Mitra mais Hachkot souhaite l’avoir vivante pour… »


Le vieux prêtre n’avais pas fini de parler que la main du cimmérien broya le gobelet en miles morceaux, laissant le vin couler au sol.

« Calme toi Silgan, Sylvara est en lieu sûr… Elle va bien… »
« En es-tu sur Hadonis ! » Coupa la barbare !
« Oui, elle se trouve dans la maison de l’un de mes amis, un homme sûr »
« Aussi sûr que le haut prêtre de Mitra ? » rétorqua Silgan « Assez parlé Hadonis, conduit moi à elle »Le vieux prêtre n’eu pas le choix. Il bu son verre d’un trait puis il se leva en disant : « suis-moi ! »Les deux hommes sortir de l’église et se glissèrent à nouveau dans les ombres de la ville endormit.


Dernière édition par Silgan le Mar 17 Juin 2008 - 12:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silgan

avatar

Nombre de messages : 149
Reroll de : Sylvara
Date d'inscription : 23/09/2007

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Conquérant
Profession:

MessageSujet: Re: [1294 - RP Fermé] Retrouvaille et séparation   Mer 23 Juil 2008 - 16:40

- Chapitre IV –

Les deux hommes marchèrent dans les rues sinueuses de Numalia, les ombres de la nuit projetaient sur les murs des silhouettes fantasques se mouvant sans bruit.

Au bout de quelques minutes d’une marche rapide entre les ruelles sombre de la ville, Silgan et Hadonis arrivèrent devant une chaine de maisons en torchis blancs, sans grande décoration mais néanmoins de bonne facture.
Des lumières filtraient a travers les fenêtres ou une vie familiale semblait prendre vie et où un parfum de cuisine s’échappait d’ici et là.
Hadonis conduisit son compagnon en direction d’une des maisons. Aucun mot n’était échangé entre les deux hommes mais un hoquet de surprise s’échappa du prêtre lorsqu’il arriva devant la porte de l’une des maisons.
Cette dernière était entre ouverte et Silgan lâcha un grognement. Il fit signe a Hadonis de rester en arrière et il pénétra dans la demeure, poignard en main.

La maison était plongée dans la peine ombre mais le jeune barbare se faufilait dans cette environnement avec une aisance déconcertante. Puis il s’arrêta devant un corps, l’ami d’Hadonis, la gorge tranchée.
Le prêtre qui était sur les talons du barbare fit une prière pour son ami.
Le corps était encore chaud et le sang n’avait pas encore coagulé. Silgan fit signe au prêtre de ne plus bouger car il venait d’entendre un bruit a l’étage.
Les yeux du cimmérien devinrent des volcans et il s’élança sans aucun bruit vers l’étage supérieur.

Montant les marches a la volé, Silgan apparu en haut de l’escalier et devant lui, un couloir s’étendait sur quelques mètres. Au fond de celui-ci, il devina deux silhouettes tenant dans leurs bras une masse inerte. Assez longue pour être une forme humaine.
Sans un mot et sans bruit, le cimmérien lança son poignard vers l’un des hommes. Le sifflement de la lame dans les airs alerta les deux individus mais déjà le premier homme tombait à terre, la gorge transpercé par le projectile. Puis dans un même mouvement, le jeune barbare s’élança vers le dernier individu qu’il cueilli avec une force et une rage titanesque, le saisissant a la gorge et le soulevant de terre comme un enfant.
Un bruit d’os craquant sous une pression se fit entendre et l’homme tomba à terre, inerte.

Silgan se pencha vers le corps sans vie et il examina l’homme. Un homme des sables, un tueur probablement.
Puis il regarda le corps inerte que les deux individus voulaient emporter. Sylvara la jeune prêtresse de Mitra était plongée dans un profond sommeil, probablement causé par une drogue.
Délicatement il la saisie pour l’emporter. Elle n’était pas plus lourd qu’une enfant et pourtant elle était l’objet de beaucoup de convoitises, trop au gout de Silgan.

Le jeune barbare redescendit au rez-de-chaussée ou l’attendait Hadonis. Le prêtre regarda Silgan puis Sylvara et enfin il fit signe au barbare de la suivre.

Parcourant les ruelles sombres et tortueuses de la ville, Silgan n’arrêtait pas de pensée au commanditaire de cette fourbe tentative d’enlèvement, il connaissait cette personne…
Alors qu’il était plongé dans ses pensées, un cri le fit sortir de sa réflexion mais trop tard.
Une boule explosa a ses pieds, dégageant une épaisse fumé… puis, plus rien… l’esprit du barbare sombra dans le chaos…
A son réveil, il était étendu au sol, sa tête lui faisait un mal de chien, ses instincts en alerte, il chercha du regard Sylvara et Hadonis… le vieux prêtre était la, étendu prêt de lui mais il n’y avait pas de trace de Sylvara…
En une faction de seconde, Silgan reprit ses esprits en expriment un grognement de haine.
Il secoua Hadonis qui répondit par une plainte, au moins il était aussi vivant… lui aussi. Il glissa son compagnon dans un lieu discret pour qu’il retrouve ses esprits à l’ abri des regards ou des fourbes qui hantaient les ruelles de Numalia…
Pendant qu’Hadonis reprenait ses esprits, Silgan échafaudait son plan… Naz’rezas allait payer son acte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [1294 - RP Fermé] Retrouvaille et séparation   

Revenir en haut Aller en bas
 

[1294 - RP Fermé] Retrouvaille et séparation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Loups du Vanaheim :: Sur la piste des Loups (Section publique) :: De Fer et de Fureur :: De Fer et de Fureur (RP exclusivement)-