Une guilde RP Age of Conan - Serveur Stygia
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP Ouvert - migration] La chute les Loups

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Isil
(Admin site et forum)
Conseil des Anciens
Chargé de mission Diplomatie
(Admin site et forum)Conseil des AnciensChargé de mission Diplomatie
avatar

Nombre de messages : 2981
Age : 56
Date d'inscription : 20/04/2008

Feuille de personnage
Race: Aquilonien
Classe: Eclaireur
Profession: Architecte

MessageSujet: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Sam 27 Sep 2008 - 17:57

[HRP]Voilà donc une nouvelle aventure qui commence sur STYGIA. Notre future ville sera en Aquilonie et notre tradition RP ne peut se passer de "l'histoire" de cette transition :
chute, migration, renaissance tel le Phénix se passeront ici, probablement en plusieurs sujets de forum pour en marquer les étapes.

Je vous invite donc à TOUS participer selon votre temps et votre talent caché à ce RP pour la plus grande joie de ceux qui le liront et pour souder notre cohésion indeffectible de Meute de Loups.

Les commentaires tout au long de ce RP, c'est par là !
[/HRP]


Dernière édition par Isil le Ven 10 Oct 2008 - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ortali.fr/histoires
Jono
PNJ
Capitaine
Commandant de la garde
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 54
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Sam 27 Sep 2008 - 17:59

Jono secoua sa tête dans ses mains. La situation lui échappait. La garnison pliait sous les coups de boutoir répétés des forces cumulées du Cercle Noir et des guerriers Dafari sans qu’il puisse faire quelque chose. Impossible de contre attaquer dans ces marais sans dégarnir dangereusement le camp. La seule chance résidait dans les courriers qu’il avait envoyé chercher des renforts alliés en espérant qu’ils aient pu se frayer un chemin dans les lignes ennemies. Mais cela faisait plusieurs jours et aucun n’était revenu.

Depuis que son chef Rhyno avait trahi la cause des Loups tout était allé de mal en pis. Jono savait au fond de lui-même que son chef était à l’origine de la disparition du dernier chef des Loups du Vanaheim, la capitaine Padrezon qui menait la Meute en l’absence du commandant des Loups, Kadraan, parti en mission avec la Louve Blanche Nelvea et jamais revenu. Qui plus est, la Capitaine avait eu la mauvaise idée, avant de disparaître, d’envoyer l’autre cadre restant, Hashemat, la stygienne nécromancienne, en mission avec la Louve Isil dont l’arc meurtrier leur aurait été plus qu’utile en ce moment. Le commandement des gardes reposait donc sur ses épaules sans qu’il y ait été vraiment préparé.

Pensif, immobile parmi les restes calcinés de ce qui avait été la grande porte du camp des Loups, il mesurait l’ampleur du désastre qui s’annonçait. Les principaux bâtiments fumaient encore, plus ou moins détruits et il avait du ordonner à l’ensemble de la garnison de se replier sur la deuxième ligne de défense constituée par les remparts protecteurs du donjon, plus facile à tenir car moins étendue que la muraille principale qui avait fini par céder sous les assauts répétés. Plusieurs brèches y avaient été ouvertes et pour finir, les portes étaient tombées.

Pour l’heure quelques groupes de gardes patrouillaient de nouveau prudemment entre les deux enceintes, prêts à se replier d’urgence vers le donjon et sa muraille en cas de nouvelle attaque.

Jono scrutait les marais qui s’étendaient dans une brume légère tout autour du camp en essayant de deviner la raison du silence de mort qui régnait. Il sentait la présence des ennemis alentours mais pour l’heure, il ne le voyait ni ne les entendait. L’angoisse qui l’étreignait devant cette soudaine absence de combat était à l’aune de la frénésie des engagements de ces derniers jours. Cela ressemblait à une trêve, certes momentanément salutaire pour les soldats épuisés de la garnison et les blessés, mais comme il ne pouvait en deviner la raison, cette situation lui paraissait d’autant plus inquiétante. On ne combat bien que ce que l’on voit et l’imagination s’affole parfois devant l’inconnu et l’incertitude.
« Que pensez-vous qu’ils font ? demanda un soldat qui s’était rapproché de lui.
- Si je le savais, grogna Jono.
- Pourquoi ont-ils cessé leur attaque chef ?
- Si je le savais ! répéta le soldat d’un ton cassant qui en disait long sur son humeur. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alashri
Loup du Vanaheim
Loup du Vanaheim
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 45
Reroll de : Hashemat
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Race: Stygien
Classe: Assassin
Profession:

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Sam 27 Sep 2008 - 21:35

" Je ne suis pas sûr que vous vouliez vraiment le savoir".

Le vendhyen sortit d'une zone d'ombre, sa tenue noire déchirée et tachée de sang. Depuis le début des combats, il ne prenait plus que rarement le temps de revêtir sa longue robe blanche pour méditer. A la place, il errait en solitaire à l'extérieur, collectant du renseignement ou éliminant des cibles accessibles.

Il jeta deux têtes fraichement coupées aux pieds de Jono.

-" Deux grands prêtres darfaris de moins. Selon leurs coutumes, le temps qu'ils fassent les cérémonies funéraires adéquates et montent les bûchers, ca nous fait en gros 500 hommes immobilisés pour 24 heures ... Toujours ça de pris".

Il s'arrêta quelques secondes pour regarder une blessure suintante sur son flanc.

- " Ils emploient actuellement leurs troupes à sécuriser le chemin jusqu'ici avec des ponts et des remblais. Ils montent des engins de siège à l'entrée du marais et ils se préparent à les faire traverser".

Il inspira profondément puis passa ses mains sales sur son visage fatigué.

-" Je ressortirai cette nuit pour essayer de les ralentir. Seigneur lieutenant, voyez si vous pouvez me trouver un ou deux volontaires maniant la hache et autant d'archers. Je ne vous demanderai pas un mage, on n'en a pas mais j'aurais apprécié ...".

Il éclata d'un rire las.

-" Je vais dormir. Faites moi réveiller vers 23h00, s'il vous plait".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathleen

avatar

Nombre de messages : 13
Reroll de : Herana
Date d'inscription : 20/02/2008

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Shaman ours
Profession:

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Dim 28 Sep 2008 - 9:46

Alors que les quelques soldats de garde ce réunisaient, les bléssés, eux, furent nombreux.
Pour elle, la jeune Aesir, les premières soins étaient pour les hommes et les femmes sinistre, allongés sur de la paille.
Elle avait froid, elle avait peur de la suite. Peur pour sa nièce, qui l'aide malgré sa faible expérience. La douleur sur les visages, la colère sur les autres, le déssepoir pour les morts.


-"Aaaaaaahh"

-"Tiens sa jambe ! Calmez vous, je sais que ça fait mal, mais je dois le faire. Tiens lui la jambe, vite !".

La petite brune, vêtu de sa robe sanglanté saisit du mieux qu'elle pouvait cette jambe de Loup à moitié déchiqueté.

-"Prête ?"

La jeune fille la regarda, de ses yeux bleux, troublé par la peur.

-" un, deux, trois...".

-"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHH".

L'homme tomba dans l'inconsience, la jambe emputée. La jeune fille, pas habitué, lui fit un pensement maladroit. Il n'était pas le seul Loups, tout une garnison avaient besoin d'elles.
Il ne restait que quelque prêtresse.

La jeune Aesir reposa la hachette sur le côté, regardant la jeune fillette boulversé.

-"Rose, ça vas ?".

-"Tout ce sang, ces corps et l'odeur !"

Elle s'approcha de sa nièce, la prenant dans ses bras.

-"Chut. Ne pleures pas. C'est dans ces moments là, qu'on doit rester forte. C'est dur, je le sais. Resens la même chose que toi, mais il faut faire face."

-"Mmhh oui...".

Elle se retira d'elle, la regardant à nouveau.

-"Vas, je vais finir ce qu'il reste et je te rejoindrais tout à l'heure, d'accord ?"

-"D'accord... A tout de suite"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horfc
Loup retraité
avatar

Nombre de messages : 393
Age : 49
Date d'inscription : 21/04/2008

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Ranger
Profession: Faiseur d’armures

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Dim 28 Sep 2008 - 15:15

Horfc attendait son tour dans la partie du donjon aménagée pour les blessés, dont le nombre de ne cessait d’augmenter. Bientôt, il n’y aurait plus que des éclopés pour défendre le bastion des Loups. Il chassa machinalement les mouches qui s’abreuvaient à la blessure qui ensanglantait son cou. Sur le rempart est, d’autres avaient eu moins de chance. Lui s’en tirait bien. Le carreau l’avait seulement frôlé, causant des dommages superficiels, mais impressionnants. Las, son regard tomba sur ses doigts meurtris par la corde de l’arc, malgré la protection de cuir. Depuis quelques jours, ils ne cessaient d’inonder les assaillants sous une pluie de flèches, sans pour autant les décourager, si bien que la réserve de traits s’amenuisait de jour en jour.
Un râle à sa droite le tira de sa rêverie.
L’homme avait une vilaine coupure au ventre. A chacune de ses inspirations douloureuses, le bandage de fortune laissait apparaitre un entrelacs de tripes noirâtres. Les mouches aussi festoyaient là. L’autre le regardait d’un air rendu vague par la souffrance, l’œil vitreux, la bouche ouverte sur un cri silencieux. Horfc prit sa gourde et l’abreuva du mieux qu’il put. L’autre le remercia d’un clignement de paupière, son calvaire allait enfin s’achever, rapidement.

Une louve nordique, s’approcha de l’archer, une bassine d’eau et des lambeaux de tissus plein les bras. Elle ne s’attarda pas sur le compagnon déjà agonisant. Elle lava de gestes doux sa blessure. La sutura de quelques points avec la précision et la célérité d’un art consommé. L’intervention se déroula sans un mot. Durant ce bref moment, Horfc respira l’odeur étrange de femme et de sang qui se dégageait de la shamane. Une fragrance emplie de tristesse et de courage, qui fit battre follement son cœur. Un seul regard, alors qu’elle se relevait sa tâche accomplie, le fortifia mieux qu’une harangue au combat. Se dressant à son tour, il s’empara de ces armes et quitta la pièce.

La mi-nuit approchait. Le loup Alashri devait être réveillé. Une action hors les murs requérait les talents des plus audacieux d’entre-eux. Et des plus silencieux. Des vies allaient s’éteindre dans l’obscurité, et Horfc serait de ceux qui les moucheront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiivsha

avatar

Nombre de messages : 60
Age : 56
Date d'inscription : 21/09/2008

Feuille de personnage
Race: Aquilonien
Classe: Prêtre de Mitra
Profession: Alchimiste

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Mar 30 Sep 2008 - 17:11

Perplexe, le magicien observait les lieux depuis le promontoire rocheux sur lequel il s’était dissimulé. En contrebas, il pouvait apercevoir un petit feu de camp entouré de quatre huttes hâtivement construites, preuve que ce camp participait à l’encerclement de la forteresse que les Loups du Vanaheim avaient construite au milieu des marais et dont la garnison résistait toujours, malgré les attaques répétées, réfugiée dans la deuxième enceinte protégeant le promontoire rocheux sur lequel se dressait le donjon.

En guerrier d’expérience, Hiivsha savait pertinemment qu’aucune ligne n’était totalement imperméable pour un seul homme décidé à la franchir et ce n’était pas ce jour-là qu’un petit groupe d’ennemis allait l’empêcher d’avancer.

Au loin des colonnes de fumée s’élevaient au-dessus de la jungle. Une partie du camp fortifié des loups se consumait. Restait à savoir où se trouvait le gros de l’ennemi et si des combats faisaient rage autour du fort. Car il ne s’agissait pas tant de franchir la ligne de siège, que d’entrer dans le camp et d’arriver jusqu’au donjon ce qui était proprement impossible en pleine bataille.

La nuit tombait, obscurcissant les lieux de façon propice à une tentative d’infiltration. Hiivsha avait confié sa monture et ses affaires à un prêtre du village de Nakaset qu’il avait rencontré à l’entrée des marais. Pour infiltrer les lignes ennemis, il lui fallait progresser léger et discret.

Lentement, il descendit de son observatoire et se glissa entre les rochers, rampant dans les hautes herbes silencieusement comme un serpent, une dague entre les dents, une épée joliment forgée sur le dos. Une sentinelle lui tournait le dos. D’un geste vif, il se releva et lui trancha la gorge tout en lui bâillonnant la bouche de la main. Sans perdre une seconde, il pénétra dans la première hutte puis, au bout de quelques secondes, en ressortit, la lame dégoulinante de sang. Alors qu’il s’apprêtait à récidiver, un guerrier Dafari sortit de la dernière hutte et l’aperçut. La dague fusa de la main du magicien et lui transperça la gorge mais trop tard. Le cri interrompu avait donné l’alerte.

Une seconde plus tard, la longue lame d’acier de son épée fendait l’air en sifflant, tranchant net l’abdomen d’un guerrier et la tête d’un autre. Frappant d’estoc, un troisième fut transpercé avant de pouvoir lever sa masse tandis qu’Hiivsha esquivait une flèche décochée par un quatrième. Levant la main gauche en avant, Hiivsha ferma les yeux et un éclair blanc jaillir du bout de ses doigts terrassant l’archer. Quatre autres guerriers surgirent des huttes. Le magicien leva alors les bars vers les cieux et prononça une rapide incantation à laquelle répondit une colonne aveuglante qui projeta à plusieurs mètres les ennemis. La grande épée acheva le travail et le silence retomba sur le poste de guet.

S’enfonçant dans la nuit, Hiivsha se remit en route vers l’ombre de la grande muraille du camp des Loups, courbé et dissimulé par les hautes herbes des marais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alashri
Loup du Vanaheim
Loup du Vanaheim
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 45
Reroll de : Hashemat
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Race: Stygien
Classe: Assassin
Profession:

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Lun 6 Oct 2008 - 2:41

A l'heure dite, un garde vint doucement secouer le vendhyen qui se reposait sur une natte de jonc sans confort qu'il occupait dans un coin du donjon.

Après un brin de toilette et quelques dévotions, il se prépara méthodiquement, aiguisant ses dagues, préparant ses poisons, resanglant son matériel.

Il s'avança alors vers le recoin des remparts qui servait de zone de départ aux expéditons nocturnes. Son pas était lent, mesuré, comme à l'accoutumé, comme si la gravité de la situation n'avait pas de prise sur lui.

Il joignit les mains pour saluer Jono en souriant.

-" Alors, seigneur lieutenant, vous m'avez trouvé des volontaires à ce que je vois".

Il salua alors chaque loup présent :

-"Seigneurs loups, bonsoir. Que l'harmonie éclaire votre route".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jono
PNJ
Capitaine
Commandant de la garde
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 54
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Lun 6 Oct 2008 - 16:03

Le sourire d’Alashri contrastait avec la mine crispée et fatiguée du lieutenant de la garde qui regarda un à un les quelques Loups qui s’étaient portés volontaires pour une action coup de poing nocturne. La plupart étaient jeunes et en phase d’apprentissage et risquaient fort de ne pas revenir si le petit groupe était découvert dans la jungle des marais.

Jono se gratta la tête l’air désespéré. S’il n’avait tenu qu’à lui, il aurait pris la tête du détachement et même, il aurait donné des hommes de la garde pour le renforcer. Mais il ne pouvait se permettre de dégarnir les défenses et vu l’état d’épuisement des gardes, le repos actuel était plus que nécessaire. Ah si seulement un officier des Loups avait pu être là en cet instant.
« Je vais vous faire escorter discrètement jusqu’à la seconde muraille mais ensuite, vous ne pourrez compter que sur vous-mêmes. Mes hommes resteront autant que possible proches de l’ancienne porte du fort en attendant votre retour pour vous appuyer et couvrir votre retour en cas de besoin. Je ne peux pas faire plus malheureusement. »

Il se tourna vers le Loup du Vanaheim Horfc qui venait d’arriver. Celui-là était un ancien et il savait que son expérience de la guerre était grande. Non pas qu’il n’eût pas confiance dans le vendhyen au crâne rasé, mais ce dernier était un nouveau venu et, bien qu’il semblait avoir bénéficié de la confiance du capitaine Padrezon avant qu’elle ne fût enlevée par son chef Ryno, il ne le connaissait pas et ne savait pas trop ce qu’il valait.

Jono soupira profondément en regardant alternativement Horfc et Alashri puis il les prit par le bras pour les amener un peu à l’écart du groupe.
« Je place ce détachement sous le commandement du Loup Horfc, dit-il à voix basse. J’espère que vous n’en prendrez pas ombrage, ajouta-t-il à l’adresse du vendhyen. »

Quelques gardes s’approchèrent et se massèrent près des portes de la muraille intérieure, parés pour les ouvrir sur ordre du lieutenant, lequel fit signe à une sentinelle tout en haut d’une tour pour s’assurer que les environs étaient dégagés.
« Tenez-vous prêts, murmura-t-il dans le silence de la nuit tandis qu’un battant était entrouvert pour laisser passer les hommes. Bonne chance ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alashri
Loup du Vanaheim
Loup du Vanaheim
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 45
Reroll de : Hashemat
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Race: Stygien
Classe: Assassin
Profession:

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Lun 6 Oct 2008 - 17:32

-" Ce serait un manque total de bon sens de se formaliser de ça dans les jours que nous vivions, seigneur lieutenant".

Il continuait de sourire de son air bienveillant et s'adressa alors à Horfc.

-" On file droit vers le nord-est. Le camp est un des mieux gardés donc ils ne penseront pas qu'on va s'y attaquer. Avec vous, seigneur loup, je réduirai les sentinelles du premier chemin de gauche, les autres archers celles du petit promontoire. Là, nous arriveront à la zone de travaux. Les loups porteurs de haches détruisent le pont, couverts par les archers. Une fois ceci fini, les archers incendient les réserves et on se replie, par petits bonds, deux archers à chaque fois, pour mettre des coups d'arrêts à nos poursuivants".

Il s'arrêta quelques secondes, écoutant les bruits de la nuit.

-" Pour ma part, je vais voir si je peux nous débarrasser de leur architecte et de leur médecin. Ces gens du Cercle Noir sont trop compétents à mon goût. Je compterai donc sur votre bienveillante assistance si cela devait mal tourner, si vous en êtes d'accord".

Sa voix était toujours douce et posée, mais à la lueur des torches, son regard noir laissait poindre derrière la bienveillance, la concentration et la détermination.

-" Nous sommes d'accord sur le déroulé de l'opération, seigneur loup ?".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horfc
Loup retraité
avatar

Nombre de messages : 393
Age : 49
Date d'inscription : 21/04/2008

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Ranger
Profession: Faiseur d’armures

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Lun 6 Oct 2008 - 21:45

- Par Crom, laisse tomber les titres Vendhyen, c'est pas le moment de faire dans l'honorable.

Puis se tournant vers les autres volontaires.

- Bon vous avez entendu les Loups?

Alors que les visages sombres opinent de concert, Horfc ajoute en désignant successivement deux gaillards, l'un porteur d'une hache et l'autre armé d'un arc, parmi les plus expérimentés du groupe:

- Toi, tu gères l'équipe de sabotage du pont, et toi, tu gères les archers et l'incendie. Prends de la poix, c'est tellement humide ici. En cas de repli vous vous épaulez. Si ça tourne au vinaigre vous déguerpissez sans nous attendre, Alashri et moi, on s'en sortira mieux seuls en cas de vilain.

Petite pause passée à détailler le groupe.

- Je vous rappelle qu'on est pas une phalange aquilonienne! Virez-moi ces pièces d'armures métalliques. A partir de maintenant, nous sommes une meute en chasse, pas de quartier ni de retenue! On tue vite et en silence!

Enfin satisfait du groupe et de son équipement, Horfc fait un signe de tête au lieutenant Jono. La meute est lâchée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jono
PNJ
Capitaine
Commandant de la garde
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 54
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Mar 7 Oct 2008 - 16:45

Silencieusement, glissant comme des ombres dans les ténèbres à la faveur des nuages qui occultaient la lune, les gardes descendirent l’escarpement qui menait dans ce qui avait été le camp des Loups construit entre les deux murailles. Ils se divisèrent en deux groupes pour sécuriser les alentours, communicant par de brefs gestes précis que leur avait enseignés le lieutenant Jono. Ce dernier était resté avec la petite troupe qui s’élança furtivement à la suite des gardes en direction de ce qu’il restait des grandes portes calcinées, laissant à leur droite la haute tour d’alchimie, sinistre dans son habit de suie et de cendres, projeter sa longue silhouette torturée et effrayante dans le ciel sombre.

Prudemment une patrouille sortit à travers les décombres de la muraille effondrée à cet endroit et fit une courte reconnaissance avant d’inviter les Loups à sortir à leur tour.
« Bonne chance, murmura Jono à leur adresse en levant sa main cuirassée. Nous resterons par ici autant que nous le pourrons, au cas où vous auriez besoin d’un appui pour revenir ! »

[Il les regarda partir dans l'obscurité pour mener à bien leur mission]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herana
Loup retraité
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 28
Reroll de : personne
Date d'inscription : 02/09/2007

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Barbare
Profession: Faiseur d’armes

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Lun 13 Oct 2008 - 14:42

-"Par Crom et Ymir. Dite moi que je rêve...".

Ses lourdes bottes s'éclatèrent sur le sol boueux, torturée par les lourdes portes détruite devant elle. Ces portes, portant son nom. Sa monture s'avança avec elle, nulle besoin de la tenir, son cheval sombre avait trés bien compris lui aussi.

Tout ce qu'elle connu ou reconnu était en ruine, noircie par les cendres ternes. Elle s'avança doucement, le long glissement de son épée au dos se fit lentement. Le cheval n'avança guère.

Elle était fatigué, blessé. Son armure était en ruine, ses cheveux attachées vite fait, son visage sale et recouvert
de fine goute de sang séchés. Elle était revenue de l'enfer, pour y retourner...

Elle continua sa marche lente, découvrant de plus en plus l'état horrible de son camp. Les murs détruit par de lourd catapulte encore tiède et démonté sous ses yeux d'argents. Les corps putrifiés et déchiqueré par les rapaces et hyenne du marais.

Encore et encore, elle avança lentement...

-"Halte ! Qui va là ?!"
-"Mmhh... Non de non ! C'est vous chef ?! Mitra a finalement pensé à nous !"

-"Rayo, mais que c'est il passé ?! Ou sont les autres, qu'es que... C'est quoi ce bordel ?!"
-"Chef, les némédiens. Ils nous on retrouvés et on profités de l'absence des chefs et des vétérant pour prendre l'assaut du camp. On a tenu jusqu'au bout et il on fuit, chef."
-"Fais moi entrer."
-"Chef... Je dois vous avertir que Jono a prit le commandant, vu qu'aucun officier...".
-"Quoi ?! Plus.. Plus aucun gradés vivants derrière ces portes ?!"
-"Ca fait une semaine. On pensait jamais vous revoir et le Capitaine a été enlevée par les Némédien, ce traite de Ryno...".
-"Fais moi entrer et maintenant !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kollops
Loup du Vanaheim
Loup du Vanaheim
avatar

Nombre de messages : 83
Age : 42
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Lun 13 Oct 2008 - 22:25

"Allez compagnon, encore un effort, tiens le coup.."
Ooze et Kollops avaient franchi les lignes ennemies. Ou plutôt Ooze avait franchi les lignes ennemies, soutenant un Kollops mal en point : touché par 3 flèches, il avait perdu beaucoup de sang. Ooze l'avait trouvé dans les marais, laissé pour mort. A en croire l'état du terrain autour de son corps, le barbare avaient terrassé de nombreux ennemis avant de s'effondrer. Le sang maculait la végétation, les corps avaient été emportés, mais des membres tranchés subsistaient néanmoins, témoins de la violence de l'affrontement.

Ooze pensait alors à un accident, un événement isolé puis il vit les troupes ennemis, ils étaient organisés, en guerre.. et se trouvaient en eux et l'enceinte des Loups. Il fallait passer.
La nuit n'allait pas tarder à tomber, espérant que Kollops puisse tenir, Ooze préféra attendre, passer maintenant serait du suicide.

Ooze s'approchait maintenant du bastion, il allait falloir jouer juste, il n'avait trouvé qu'un moyen de passer, vu l'état de Kollops. Trainer un gaillard pareil allait le ralentir, passer discrètement allait être difficile, alors il s'était procuré des tenues ennemies. Elles étaient tachées du sang de leurs précédents propriétaires, mais dans l'obscurité cela passerait.
Ce n'était plus ce qui inquiétait Ooze à présent. Les occupants de la forteresse devaient être nerveux, s'il se montrait ainsi, il serait probablement criblé de flèches avant d'avoir atteint la porte.
Aussi il se dévêtit, et reprit sa progression.
Il franchit ce qui restait de la porte, et grimaça en contemplant l'ampleur des dégâts.

Il prononça calmement ces quelques mots aux personnes présentes dans la cour :
"Kollops est gravement blessé. Je suis soldat, donnez moi une arme, et je me battrai à vos côtés Loups du Vanaheim."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jono
PNJ
Capitaine
Commandant de la garde
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 54
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Mer 15 Oct 2008 - 12:06

Ils avaient disparu comme avalés par la jungle des marais et Jono resta un moment silencieux, l’oreille tendue pour essayer de percevoir tout bruit susceptible de lui indiquer un danger à proximité mais en vain. Rapidement il ordonna à ses homme de composer des petits groupes et d’inspecter l’espace du camp qui s’étendait entre les deux murailles pour vérifier que la zone était vide de tout ennemi.
« Rayo, fit-il à un sous-officier, tu restes ici près des portes… enfin, ce qu’il en reste et si nécessaire, tu rameutes les patrouilles avec ton cor. »

Puis il s’enfonça dans ce qui restait du camp vers le nord et les ateliers d’armes avec trois autres hommes.

C’était sinistre de passer ainsi entre les bâtiments noircis et délabrés de ce qui avait été un magnifique camp fortifié et cela lui brisait le cœur. Ryno avait dû indiquer à Demetros le lieu de leur retraite et signaler qu’en l’absence de la plupart de Loups, l’enceinte était plus vulnérable que jamais. Il pria Mitra pour que des chefs de guerre reviennent rapidement et reprenne les choses en main car cette responsabilité lui pesait plus que jamais. Devait-il ordonner l’évacuation du camp et si oui, pour aller où ? On ne l’avait jamais tenu au courant de la politique des Loups du Vanaheim, alors comment pouvait-il prendre la bonne décision ?

La forge d’arme était presqu’entièrement détruite et l’enchevêtrement de poutres calcinées faisait peine à voir. Quand soudain il lui sembla entendre un bruit en provenance d’une des brèches causées à la muraille extérieure. Communiquant par geste avec ses hommes, il leur ordonna un mouvement d’encerclement de l’endroit d’où le bruit lui avait semblé provenir. Il fit deux pas en avant… et se retrouva propulsé en arrière sous une onde de choc formidable qui lui donna l’effet d’un énorme coup de poing au torse. Son épée s’envola à plusieurs mètres de lui.

Une voix invisible railla dans l’ombre.
« Sur une échelle de un à dix, combien aimes-tu Conan, Jono ? »

Assis sur son postérieur, le lieutenant tentait de mettre de l’ordre dans ses idées. Cette voix ? Il l’a connaissait mais cela faisait bien longtemps qu’il ne l’avait pas entendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiivsha

avatar

Nombre de messages : 60
Age : 56
Date d'inscription : 21/09/2008

Feuille de personnage
Race: Aquilonien
Classe: Prêtre de Mitra
Profession: Alchimiste

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Mer 15 Oct 2008 - 12:38

Les murailles étaient en vue et Hiivsha se glissa entre les grandes fougères, invisible et silencieux, progressant rapidement malgré le danger omniprésent. Mais les lignes ennemis franchies, il semblait n’y avoir personne à proximité du campement qui paraissait avoir bien souffert au fur et à mesure qu’il s’en rapprochait.

Le magicien se demanda même un instant s’il n’arrivait pas trop tard. Soit les occupants étaient tous morts, soit ils avaient procédé à l’évacuation des lieux.

Pourtant la présence des petits camps d’encerclement prouvait qu’il n’en était rien.

Il atteignit l’angle nord-ouest des grands murs et progressa dans leur ombre jusqu’à une brèche faite sans doute par des coups de catapultes, dans laquelle il se glissa. Il reconnut les restes d’une armurerie et entendit les pas de trois ou quatre hommes. Il passa entre des poutres noires et sembla disparaître dans la pénombre. Amis ou ennemis ?

Les hommes étaient tout proches et regardaient autour d’eux sans le voir. Alors il marmonna une incantation tandis que ses poings devenaient lumineux et l’onde de choc partit en un éclair repoussant les gardes de plusieurs mètres. Cela lui suffirait à savoir à qui il avait affaire.

Il fit deux pas en avant et à sa grande surprise il reconnut l’un des gardes. Il accusait quelques années de plus mais c’était bien lui. En tout cas il en aurait le cœur net.
« Sur une échelle de un à dix, combien aimes-tu Conan, Jono ? »

Au bout de quelques secondes, une voix lui parvint, accusant un étonnement légitime.
« Plus que toi par Crom, plus que toi ! »

Un vieux mot de passe qu’ils avaient lorsqu’il combattaient dans les légions de Conan. Jono se releva et Hiivsha sembla réapparaitre de nulle part. Le lieutenant resta un moment sans voix tandis que le magicien s’approchait de lui les bras ouvert.
« Mon vieux Jono, pardon de cette bousculade ! Rien de cassé je l’espère !
- Général Hiivsha… mon géné… par Mitra et par Crom, que faites-vous ici ? »

Le lieutenant essaya de saluer mais l’ancien militaire l’avait déjà pris dans ses bras et lui tapotait les épaules de façon bourrue.
« Allons vieux camarade, je ne suis plus officier ! Comment vas-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jono
PNJ
Capitaine
Commandant de la garde
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 54
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Mer 15 Oct 2008 - 12:40

Jono se gratta la tête puis montra d’un geste circulaire l’espace autour de lui.
« Cela pourrait être mieux mon général, voyez vous-même ! Nous avons été trahis de l’intérieur et maintenant, nous sommes réfugiés dans l’enceinte du donjon. Mais par Crom, je suis heureux de vous voir ici, même si je ne comprends pas pourquoi vous y êtes ! Un homme de votre valeur ne peut que redonner espoir aux hommes… d’ailleurs quelques uns ont servi sous vos ordres, des anciens des campagnes contre les Pictes et les Vanirs ! »

Les trois hommes s’étaient respectueusement mis au garde à vous en entendant la conversation de leur lieutenant avec l’inconnu. A défaut de Loups gradés, ils avaient un ancien officier général qui leur tombait du ciel. L’espoir revint en eux.
« Conduisez-moi au donjon, vous m’expliquerez la situation en détail ! »

Les cinq hommes progressèrent en silence vers les portes de l’enceinte intérieure. Entre les deux murs il y avait un autre groupe de gardes qui escortaient deux hommes dont un semblait blessé et en qui Jono reconnut le Loup Kollops.
« Où est Rayo ? demanda le lieutenant. »

Un garde répondit aussitôt.
« Il a accompagné jusqu’au donjon la Meneuse de Meute Herana qui vient de revenir, chef ! »

Jono soupira d’aise. Ses prières venaient d’être exhaussées. Enfin des chefs rentraient de leurs missions !
« C’est bon, continuez la surveillance des abords, j’emmène ceux-ci au donjon. »

Il fit signe à Ooze, Kollops et Hiivsha de le suivre jusque devant les grandes portes intactes de l’enceinte intérieure.
« Ouvrez les portes ! ordonna-t-il. »

La petite troupe pénétra dans le dernier bastion du camp des Loup du Vanaheim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jono
PNJ
Capitaine
Commandant de la garde
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 54
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Ven 17 Oct 2008 - 19:01

Le majestueux donjon avait été réorganisé pour permettre à chacun d’y trouver sa place. Le rez-de-chaussée servait de salle commune où alternaient repas et briefing général tandis que l’intendance s’était installée dans une tour proche de la montagne. Dans une autre on avait établi l’infirmerie et une troisième accueillait les salles de repos.

La tour sud-ouest abritait les bureaux de la commanderie des Loup et c’est vers celle-ci que Jono se dirigeait lorsque Hiivsha le prit par le bras.
« Jono, je suis ces deux personnes à l’infirmerie, dit-il en montrant Kollops et Ooze. Je serais dans l’immédiat plus utile pour soigner les blessés. Dis à la personne qui commande, que je me tiens à sa disposition si je puis lui rendre service. »

Jono ne put s’empêcher se saluer en guise de réponse ce qui entraina un sourire de la part du magicien qui allait protester avant de se raviser en faisant un geste fataliste de la main.

Le lieutenant de la garde les laissa pour grimper l’escalier qui menait vers ce qui avait été le bureau du commandant Kadraan puis frappa à la porte avant d’entrer.
« Meneuse de Meute Herana, s’exclama-t-il presque familièrement en saluant, comme je suis heureux de voir que vous êtes rentrée. J’ai ramené le loup Kollops que j’ai trouvé à l’extérieur en compagnie d’un homme qui le soutenait. Ils sont à l’infirmerie. Ah oui, et également, aussi improbable que ça puisse paraître, une autre homme a franchi les lignes. Un ancien militaire sous les ordres duquel j’ai servi aux côtés du roi Conan lors des campagnes Pictes. Je ne sais pas si vous en avez entendu parler, il s’agit du.. enfin, de l’ancien général Hiivsha… mais je sais qu’il ne veux pas qu’on l’appelle ainsi, ajouta-t-il en bredouillant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herana
Loup retraité
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 28
Reroll de : personne
Date d'inscription : 02/09/2007

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Barbare
Profession: Faiseur d’armes

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Sam 18 Oct 2008 - 14:17

Elle était appuyée contre le muret, regardant au loin par la petite meurtrière, la lune pleine de Stygi se lever tout doucement. Il frappa son visage craseux et sanglanté, d'une lumière sombre et froide. Elle soufle un moment, regardant Jono à la fois contente et déprouvu d'espoir...

-"Bordel, Jono. Raconte tout ! Que c'est il passé ? Pourquoi je me retrouve seule comme officier ? Et le capitaine ? Enlevé par Demetros ?..."

Son poing tapa la table noirci.

-"Raahh, j'aurais le tuer quand j'en avais l'occasion !"


Dernière édition par Herana le Dim 19 Oct 2008 - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jono
PNJ
Capitaine
Commandant de la garde
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 54
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Sam 18 Oct 2008 - 17:37

Jono se gratta la tête en se demandant par où il allait commencer.
« En fait c’est… non... je crois que… commença-t-il en bredouillant l’air désespéré. Voilà Meneuse de Meute, tout a commencé quand le Commandant Kadraan est parti avec la Louve Blanche Nelvéa et n’est jamais rentré de sa mission. Je ne sais pas mais progressivement, j’ai vu partir les Loups anciens avec des objectifs que je ne connais pas et… là, pareil, pas un n’est rentré à part vous ce soir… »

Le lieutenant des gardes souffla de lassitude. Il s’emmêlait les pinceaux. Tout était allé si vite qu’il avait du mal à comprendre. De plus, étant donné que personne ne l’avait tenu au courant des faits et gestes des Loups, il ne comprenait pas les tenants et les aboutissants des événements qui avaient abouti à cette désastreuse situation.
« Puis il y a eu la disparition de la Capitaine Padrezon… juste après que les Louves Hashemat et Isil soient parties… »

Il se racla la gorge, d’un air visiblement embarrassé.
« Pour elles, je sais où elles sont parties… heum.. c’est délicat… »

Il sortit d’un étui de cuir qu’il portait à sa taille une feuille de parchemin pliée en quatre et regarda Herana d’un air coupable.
« Je… après l’attaque qui a suivi l’effondrement des portes principales, j’ai fait fouiller tous les bâtiments pour récupérer tout ce qui pouvait servir à la défense du donjon… et dans la maison des voleurs j’ai trouvé ceci… c’est un mot pour vous de la jol… je veux dire, de la Louve Isil. »

Il lui tendit le parchemin.
« Je… je ne l’ai lu que pour l’intérêt de la défense du camp… pardonnez-moi, je n’en connaissais pas le contenu.. »

Il avait chaud et s’empressa de continuer.
« D’après ce que les sentinelles m’ont rapporté et après enquête, je suis parvenu à la certitude que c’est Ryno qui a enlevé la Capitaine Padrezon… pourquoi, je ne sais pas… mais quelques jours plus tard, nous avons noté un fort rassemblement de guerriers Dafaris près des murailles… mais plus inquiétant, il y avait une forte présence du Cercle Noir et parmis eux quelques soldats némédiens, vous vous rendez compte ? Ici, au fin fond de la Stygie ? »

Jono leva ses bras et les laissa retomber bruyamment sur sa cuirasse.
« Ensuite les assauts ont commencé, de plus en plus violents. Puis des machines de guerre ont pilonné les portes et les murailles provoquant plusieurs brèches par où l’ennemi a tenté quelques infiltrations nocturnes. J’ai fait de mon mieux Louve Herana, je vous l’assure… mais lorsque les bâtiments ont été incendiés par les feux grégeois, nous avons dû nous replier sur la hauteur du donjon. »

Le lieutenant respira fortement avant de conclure son rapport quelque peu décousu.
« Enfin, depuis presque deux jours, les attaques ont cessé sans que je sache pourquoi… j’ai envoyé plusieurs courriers vers Khemi et Tarentia mais je ne sais pas si l’un deux a pu franchir les lignes ennemies. »

Les yeux baissés, il regardait Herana du coin de l’œil ne sachant trop ce qu’elle allait lui dire de reproche ou d’encouragement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herana
Loup retraité
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 28
Reroll de : personne
Date d'inscription : 02/09/2007

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Barbare
Profession: Faiseur d’armes

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Dim 19 Oct 2008 - 13:29

Elle rougissa un moment, qu'a présent Jono savait pour les deux jeunes femmes, intimement lié. Elle reprit ces esprit saisant le bou de parchemin... Ces yeux exprimèrent l'imcompréhension d'une telle mission.

-"Aussi loin ?! Même moi j'ai du mal à franchir cette barrière, habituée à vivre dans le froid.. Mais, toute les deux en plus ?! Mais, à quoi pensait Padrezon. A un meurtre ou un suicide ?! C'est pas vrai.. Absente, je ne peux savoir ce qu'elle avait derrière la tête. Essaie de trouver des papiers, n'importe quoi en rapport avec ça... Sinon nous serrions obliger de les déclarer mortes ou disparue... Ce que je ne veux pas pour Isil..."

Elle regarda Jono.

-"On va devoir bouger et vite. Si on reste trop longtemps ici, ça sera la peste qui aura raison de nous. Ammene moi Hiivsha, j'aimerais lui soumettre mon idée et à toi aussi Jono. Tu as fais du trés bon travail durant l'absence d'officier. Ca serait un honneur si tu pouvais continuer à m'aide jusqu'a qu'on s'en sortent. Je vais avoir besoin de l'aide de vous tous..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiivsha

avatar

Nombre de messages : 60
Age : 56
Date d'inscription : 21/09/2008

Feuille de personnage
Race: Aquilonien
Classe: Prêtre de Mitra
Profession: Alchimiste

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Dim 19 Oct 2008 - 22:10

« Doucement, disait Hiivsha en mobilisant les membres de Kollops pour s’assurer que rien n’était fracturé. Tout va aller bien, faites-moi confiance. Dans à peine quelques heures, vous serez rétabli ! »

Tant qu’aucun os n’était brisé, les onguents et la magie guérisseuse du prêtre de Mitra pouvait faire de l’excellent travail. Il lui était plus difficile de réduire les fractures et la puissante magie qu’il devait alors implorer le laissait souvent dans un état de fatigue voire une sorte de transe prolongée qui aurait été malvenue en un tel moment.
« Votre infirmerie est très bien équipée… Jono a su sauver l’essentiel, c’est très bien, commentait-il en regardant les flacons et les herbes à sa disposition tout en farfouillant au fond de la seule besace qu’il avait gardée sur lui en quittant le village de Nakaset. »

Sortant un flacon contenant un liquide bleu fluorescent, il en versa quelques gouttes qu’il mélangea dans une grande coupe avec d’autres liquides trouvés sur place. Frictionnant quelques herbes sèches et des bouts de racines noirâtres qu’il détailla soigneusement, il constitua une sorte de bouillie qu’il étendit précautionneusement sur les plaies de Kollops tout en marmonnant des phrases incompréhensibles durant lesquelles ses mains semblaient s’illuminer de l’intérieur.

Il fit de même auprès d'un autre blessé à qui il donna à boire quelques gouttes d’une fiole contenant un liquide amer en riant devant sa grimace.
« Ne t’en fait pas soldat ! Plus c’est mauvais, plus le remède est puissant. »

Puis en riant de nouveau il ajouta.
« A moins que ce ne soit l’inverse. »

Sur ces entrefaites, le lieutenant de la garde arriva dans la grande salle et lui posa une main sur l’épaule.
« Général, la Meneuse de Meute Hérana souhaite s’entretenir avec toi. »

Hiivsha se releva et appela un soldat infirmier en lui tendant la coupe de mixture étrange.
« Applique ceci sur les plaies des blessés. Cela commencera à agir et je reviendrai le plus vite possible pour aider la nature à la guérison. »

Puis se tournant vers son ancien subordonné.
« Je te suis Jono. Tu as fait de l’excellent travail ici, je vois que tu n’as pas perdu la main. Tu es resté un excellent soldat ! »

Le lieutenant ne put retenir un sourire de plaisir devant un tel compliment émanant d’un homme à qui il vouait le plus grand des respects. Quelques minutes plus tard, il introduisait le magicien dans le bureau d’Herana.
« Voici l’homme que vous souhaitiez voir, Meneuse de Meute. »

Hiivsha s’inclina respectueusement devant la Louve en notant la fermeté de son visage qui respirait le courage et la force d’âme.
« Mes talents sont à ton service, dit-il. Si je puis t’aider à quelque chose pour venir à bout d’une aussi difficile conjoncture, ordonne et j’obéirai. Je m’appelle Hiivsha et en ce qui me concerne, je suis à la recherche d’une amie très… chère à mon cœur. Une jeune femme blonde, de type nordique qui répond au doux nom de Isil ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herana
Loup retraité
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 28
Reroll de : personne
Date d'inscription : 02/09/2007

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Barbare
Profession: Faiseur d’armes

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Dim 19 Oct 2008 - 22:32

-"Tiens, lis donc ça. Isil me l'avait écrit et caché sous mon cousin, avant de partir dans le nord, prés de mes terres natales... Même un fou n'irait pas aussi loin sans être habituée.".

Laissa le temps à l'homme de lire, avant de reprendre sans attendre.

-"Tu as choisi le mauvais jour pour venir retrouver celle qui semble réchauffer ton coeur au doux nom d'Isil. Elle est courageuse et trés dur. Elle reviendra et j'irais la chercher moi même si il le faut... Mais, pour l'instant !"

Elle se rapprocha de la table.

-"Il faut que quelqu'un m'aide dans cet enfer. Jono m'a dit que tu été général dans l'armée ? Tes talent de meneur me serrons utile. Je ne sais pas si les chefs avaient un plan de fuite en cas d'attaques... Il faut le trouver ou en trouver un autre. La fuite par l'avant est impossible. D'aprés Rayo, les Dafaris sont partour autour des murailles. La moindre sortie en groupe et c'est la mort assurer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiivsha

avatar

Nombre de messages : 60
Age : 56
Date d'inscription : 21/09/2008

Feuille de personnage
Race: Aquilonien
Classe: Prêtre de Mitra
Profession: Alchimiste

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Lun 20 Oct 2008 - 16:46

Jono prit la parole en se tournant vers Hiivsha.
« Le Loup Horfc et le Vendhyen Alashri sont partis à la tête d’une escouade de Loups pour mener à bien des opérations de sabotage afin de détruire des pontons de bois et ralentir ainsi la progression des machines de guerre détectées à l’entrée des marais. Si elles parviennent jusqu’ici, le donjon ne tiendra pas longtemps.
- Parfait, fit Hiivsha, chaque heure gagnée nous sera précieuse. Herana, tu as raison, il faut évacuer la place. Il n’y a aucune honte à battre en retraite lorsque le moment est venu. Ceux qui prétendent le contraire sont des imbéciles qui n’ont pas compris qu’un soldat vivant vaut mieux qu’un soldat mort. »

Tout en disant ces mots, il pensait à la légende qui s’était construite autour des Loup de Siobhan et à son aveuglement lors de la campagne du Vanaheim. Mais il se tut par respect pour son courage et le Mythe qu’elle avait engendré.
« Jono, dit-il en posant sa main sur l’épaule de son ancien lieutenant. Tu es là depuis le début de la construction de cette forteresse ?
- Oui général. C’est le Maître Architecte Soton qui l’a conçue.
- Ce Soton, avait-il les pieds sur terre… je veux dire, était-il compétent, expérimenté à la guerre ?
- Oh oui ! C’est un homme méthodique et patient et très intelligent, s’exclama le lieutenant en se grattant la tête d’un air perplexe.
- C’est lui qui a choisi cet endroit ?
- Oui… et à ce que me rappelle, il a mis longtemps pour visiter les marais de fond en comble avant de se décider pour cet endroit… même que je me suis demandé pourquoi il le faisait ici plutôt que plus loin, vers le village… à des endroits moins rocailleux… »

Hiivsha regarda Herana.
« Un tel homme n’a pas dû choisir cet endroit par hasard. L’emplacement n’est pas non seulement stratégique mais adossé à la montagne… Mmm… Y a-t-il des plans de la construction ?
- Oui, intervint Jono. Je sais qu’avant son départ, Maître Soton avait transféré toutes ses affaires de la maison de l’architecte dans une pièce de la tour nord-ouest du donjon… une pièce soigneusement fermée à clef… clef que seul le Commandant et lui détenaient. Des tas de plans y sont entreposés.
- Parfait, tu vas m’y conduire. »

Il s’approcha d’Herana avec l’enthousiasme d’un collégien.
« Dans toute construction de forteresse digne de ce nom on prévoit au moins un passage permettant d’en sortir discrètement en cas de siège… mais le secret est souvent bien gardé par des chefs qui ont peur de le voir éventé. Ton chef n’a peut-être jamais eu l’occasion de t’en parler. Je vais voir si les plans de ce Maître Architecte peuvent nous apprendre quelque chose. »

Puis il ajouta.
« Il y a à l’infirmerie le Loup nommé Kollops qui devrait aller rapidement mieux et l’autre homme qui l’a ramené… un certain Ooze… tu pourrais peut-être les solliciter également pour voir comment organiser l’évacuation… rassembler tout ce qui peut permettre à votre Meute de repartir du bon pied plus tard. »

A la suite de Jono, il sortit de la pièce comme un courant d’air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herana
Loup retraité
avatar

Nombre de messages : 2519
Age : 28
Reroll de : personne
Date d'inscription : 02/09/2007

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Barbare
Profession: Faiseur d’armes

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Mar 21 Oct 2008 - 8:09

Elle débarbouilla son visage de la graise et du sang séché. L'eau clair était devenu noir et rougeâtre. Ses mains y passèrent aussi, rapé et usé par les combats. Elle avait encore ce souvenir de ses souterrains, là ou les abîmes les plus sales et les plus sombres existaient.

Elle en tremble, des frissons à repenser à ces horreur inhumaine, ces enfants du diable...

Se seccouant la tête, la cimmérienne descendit, rejoignant le groupe bléssé et des malades dans l'enseinte.

De là, sont sourire était grand, sa soeur vivante et sa fille en parfaite santé.

-"Maman !"

La jeune adolescente sauta dans les bras de sa mère. La guerrière la serra de tout son amour, heureuse.

-"Mon ange... Tu n'as rien ? Tout vas bien ?!"

-"Ne t'en fais pas, j'ai pris soin d'elle, Herana."

-"Je ne doutais pas que tu étais vivante elle et toi, Kathleen... Tu arrives toute seule ?"

-"Pour l'instant, mise à part les deux venu, je peux géré. Mais, aprés l'attaque c'était horrible... Ou étais tu ? Personnes ne savait et te croyais partie avec Isil et Hashemat."

-"Non.. J'étais forcée de faire face à ma destiné..".

-"Pardon ?"

-"Non, rien... Ou sont les deux venu ?"

Alors que la jeune demoiselle, sa fille s'en alla.

-"Ecoute... Pour l'instant on essaie de sortir d'ici. Si on y arrive et on y arrivera, je veux que tu partes a Ortha..".

-"Non !"

-"Ne fais pas l'enfant ! Tu partiras avec Rose et je vous rejoindrais quand sa sera fini..."

-"Et encore loin de toi, à te laisser toute seule face à tous.. Tu n'es pas immortelle... Tu as besoin de nous."

-"Oui et ce n'est pas en risquant vos vies que me porterait le mieux... Tu iras là bas tu sauras quoi faire... D'accord ?"

-"Ais je le choix ? J'ai des bléssés à récupérer de la morte, Herana. On se voit toute à l'heure."

La jeune soeur se retira brusquement, laissant Herana seule à nouveau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiivsha

avatar

Nombre de messages : 60
Age : 56
Date d'inscription : 21/09/2008

Feuille de personnage
Race: Aquilonien
Classe: Prêtre de Mitra
Profession: Alchimiste

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   Sam 25 Oct 2008 - 13:10

La hache s’abattit sur la serrure qui éclata en morceaux. Hiivsha avait dit qu’il n’y avait pas le temps de finasser et Jono n’était pas homme à jouer une partie de dé en finesse. Quelques secondes plus tard, ils pénétrèrent dans la pièce sombre et le lieutenant alluma quelques torches pour qu’ils puissent y voir clair.

Des montagnes de parchemins et de livres faisaient ici concurrence à la bibliothèque, à la différence près que tous ces documents traitaient d’architecture, contenaient des plans de bâtiments, de machines de guerre et d’autres machines non identifiables de prime abord. Jono déplia un plan qu’il montra à Hiivsha d’un air curieux. Le magicien jeta un rapide coup d’œil et dit en souriant.
« Un barrage. Soton avait-il envisagé de dompter les eaux de ces marais insalubres ? »

D’énormes libres trônaient sur des rayonnages de fortune, remplis d’études sur les résistances des matériaux mélangées à des formules complexes garnies de chiffres et de lettres que même le magicien avait du mal à déchiffrer. Il n’en avait d’ailleurs pas le temps malgré sa curiosité naturelle pour les sciences et sa soif de connaissance.

Sur un meuble à tiroirs il trouva ce qu’il était venu chercher.
« Jono ! fit-il d’un ton sec. »

Le lieutenant comprit et approcha une torche pour mieux éclairer le meuble.
« Pas trop près, prévint Hiivsha. Le parchemin est une matière hautement inflammable et sa poussière peut réserver bien ses surprises à celui qui commet l’imprudence d’en approcher une flamme. Pose ta torche là-bas, ça suffira pour que je puisse lire ces plans… ce sont ceux de votre camp. Regarde, ici, la tour d’alchimie… là, la bibliothèque… »

Il soulevait frénétiquement les liasses de parchemins dessinés d’une main de maître en commentant à mi-voix.
« Ici la forge… les murailles… ah, voici ceux du donjon ! Premier étage… le rez-de-chaussée… Il me faut les sous-sols… Ah, que voici ? »

Le parchemin qu’il venait d’extraire ressemblait plus à une carte qu’à un plan de bâtiment. Il l’examina soigneusement en hochant la tête tout en ponctuant le déchiffrage par des onomatopées incompréhensible.
« Regarde Jono, là ce sont les marais, là le camp… tu vois les deux enceintes et ici les montagnes. Observe ce trait ! Qu’est-ce que ça peut bien être ? Il part du donjon et traverse la montagne pour arriver dans la province de Khopshef au-delà de la passe des marais. Je pense savoir à peu près où… Il y a un campement bédouin pas très loin, des éleveurs de chevaux avec qui j’ai passé quelques jours avant d’arriver ici… très accueillants. Ils pourraient nous être utiles.
- C’est un tunnel ? demanda Jono dans un éclair de perspicacité.
- Je pense que Soton était très malin, comme je l’avais imaginé. Et comme tous les grands architectes de génie, il a prévu un moyen de sortir du camp sans passer par les marais. C’est pour cela qu’il a choisi cet endroit adossé à la falaise. Que le tunnel soit naturel ou artificiel, il y a pensé ! Il nous faut le trouver. Où est passé le plan des sous-sols du donjon ! »

Fébrilement, ils écartèrent tous les plans qui ne leur convenaient pas et ouvrirent les tiroirs du meuble. Enfin Hiivsha cria victoire.
« Le voilà ! Voyons voir… Hmm… ici l’escalier… - il orienta le plan – nord-est, et là… ici ! Viens, suis-moi, on va voir de suite à quoi on doit s’attendre ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration] La chute les Loups   

Revenir en haut Aller en bas
 

[RP Ouvert - migration] La chute les Loups

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Loups du Vanaheim :: Sur la piste des Loups (Section publique) :: De Fer et de Fureur :: De Fer et de Fureur (RP exclusivement)-