Une guilde RP Age of Conan - Serveur Stygia
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP Ouvert - migration]Coup de poing dans la jungle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alashri
Loup du Vanaheim
Loup du Vanaheim
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 46
Reroll de : Hashemat
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Race: Stygien
Classe: Assassin
Profession:

MessageSujet: [RP Ouvert - migration]Coup de poing dans la jungle   Mar 7 Oct 2008 - 17:47

Alashri, Horfc et quelques Loups sont sortis de la forteresse pour mener à bien une opération destinées à leur procurer un répis nécessaire à une évacuation en bon ordre des marais.


Dès la fin de la préparation de la petite escouade par Horfc, Alashri s'était glissé dans un angle sombre et s'y était camouflé quelques instants avant de commencer à progresser lentement vers la grande porte entrouverte. Passant à son niveau, il fit signe à l'hyrkanien qu'il allait s'assurer de la viabilité des premiers mètres de l'itinéraire.

Lentement, se glissant de tâche d'ombre en tâche d'ombre, le vendhyen progressa vers la sortie et s'engouffra dans le no man's land situé entre les deux murailles. Un silence de mort y régnait. Il accéléra son mouvement pour conserver de l'avance sur les hommes de Jono qui se répandaient maintenant le plus discrètement possible pour sécuriser la zone.

Il profita de la courte reconnaissance de la patrouille pour se glisser dans les hautes herbes en silence, confiant dans la diversion que provoquait pour un observateur potentiel la présence de ces hommes en armes.

Il se dirigea donc vers une petite zone dégagée afin de "relever son piège". Patiemment, il avait préparé un poste d'observation parfait, faisant tout pour qu'il paraisse façonné par la nature, et l'ennemi ne se privait pas d'y envoyer régulièrement une sentinelle. Comme à l'accoutumée, il contourna la zone par un chemin qu'il s'était spécialement dégagé et fondit sur le darfari trop confiant. Le guerrier tomba au sol dans un gargouilli inaudible, la gorge tranchée.

Avec un demi sourire, le vendhyen termina sa reconnaissance et alla rejoindre les loups en maraude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brediane

avatar

Nombre de messages : 279
Age : 36
Date d'inscription : 26/05/2008

Feuille de personnage
Race: Aquilonien
Classe: Ranger
Profession:

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration]Coup de poing dans la jungle   Lun 20 Oct 2008 - 13:11

*Les flèches allaient commencer à manquer, pas étonnant en temps de guerre après tout, d’autant plus après les derniers jours qui venaient de s’écouler*, pensait Brediane.

La bataille avait fait rage, débutant en pleine nuit, alors que la meute dormait paisiblement, certes les loups du Vanaheim avaient de nombreux ennemies, mais les Dafaris et le cercle noir n’avait pas montré une activité menaçante ses derniers mois, et cette attaque n'en avait été que surprenant, les espions de la meute n'ayant rien vu venir. Attendant dans l’obscurité de la nuit le retour d’Alashri, Brediane ne pouvait s’empêcher de repenser à tout ça, à sa vie depuis son entrée dans la meute. Elle avait vu posé la dernière pierre des grands remparts, elle se souvenait encore de l’émotion ressentit alors, de la fierté et de la joie des loups présents, et du verre partagé avec ses amis.

La liste commençait d’ailleurs à diminuer, de moins en moins de noms ... partir en mission était quelque chose, mais la guerre ... les assauts incessants ... Tout ceci était bien différent, un monde presque étranger pour l’éclaireuse qu’elle était, plus habituée à avancer seule, ou par petit groupe de trois ou quatre, à récupérer des informations pour revenir ou tout simplement à neutraliser quelques gardes. Les combats, les champs de bataille, finalement ce n’était pas son monde, elle n’en avait encore jamais vraiment connu depuis qu’elle avait appris à se servir d’un arc.

La belle enrageait en silence d’avoir vu le Vendhyen partir ouvrir la piste, non pas contre lui mais parce qu’il remplissait le rôle de son corps de métier, des éclaireurs. Elle ne pouvait pas en vouloir vraiment à Horfc d’avoir choisit Alashri pour ouvrir la voie, autour d’elle les archers tremblaient, la plupart bien trop jeune pour avoir réellement connu les combats, ou plus que de simple mission de reconnaissance, voir des messages à porter. Elle même avait tremblé bien plus tôt, lorsque les flammes avaient commencées à ravager les premiers bâtiments, quand le feu avait commencé à pleuvoir, les envahisseurs bombardant le camp depuis l’extérieur. Ce n’est que lorsque le comptoir fut à demi brûlé sous ses yeux, ce bâtiment qui était le lieu de fête de la meute, ce lieu où elle avait appris à connaître sa nouvelle famille qu’elle avait pu réagir. La peur était devenu colère, fureur, lui permettant de saisir son arc et de se lancer sur les remparts, à l’assaut des envahisseurs.

Au sommet, un instant, elle avait été saisit d’effroi. Des feux de camps à perte de vue, des lumière rouge qui annonçait un siège si les loups ne cédaient pas rapidement. Et un bruit sourd, répétitif, le bruit des bottes des soldats et le grincements des roues de bois du bélier qui approchait. Alors elle avait commencé à tirer inlassablement sur les envahisseurs, faisant tomber les hommes qui poussaient la monstrueuse pièce de bois. Mais le combat semblait inégal, chaque homme qui tombaient étaient remplacés malgré les efforts incessant des archers. Les attaquants se protégeant sous de lourds boucliers rendaient la tâche ardue mais les défenseurs arrivés malgré tout à ralentir l’assaut, et finalement la chute des lourdes portes.

Après tout avait été très vite, la retraite, les combats, les archers qui reculaient en tentant de ralentir les fantassins. La panique alors que les plus jeunes recrues rompaient les rangs par peur, permettant aux envahisseurs de progresser plus vite. Et depuis elle n’avait cessé de harceler les opposants en tirant du sommet des seconds remparts, évitant de regarder de nouveau les premiers, ayant faillit recevoir une flèche alors que plus tôt, elle avait été distraite un instant, le coeur serré, en voyant d'autres hommes que les loups arpenter la position perdue. Lorsqu’elle avait entendu parler de cette mission elle s’était portée volontaire, ne supportant plus cette sensation de lutter en vain, profitant de cette chance pour aller porter un coup à l’ennemi.

Alors que le temps semblait s’étirer, et que des murmures commençaient à se faire entendre, les jeunes se demandant si le Vendhyen n’était pas tombé dans un piège, Brediane commença à remonter les rangs accroupis comme les autres soldats. Posant ici une main sur l’épaule pour réconforter, là un sourire pour rassurer et faisant des signes aux bavards de se taire et attendre. Elle venait tout juste se placer près du capitaine, qu'un bruit, minuscule, attira son attention. Un craquement, non moins que ça, quelque chose d’à peine perceptible, à moins que la situation et la tension ambiante n’en vienne à lui faire perdre la raison et à imaginer des choses. Pourtant elle n’hésita pas, dégaina son arc et encocha une flèche, avant de se tourner vers la source du bruit qu’elle avait entendu, bandant la corde prête à tirer sur un éventuel envahisseur.

“Quelqu’un vient capitaine ...”, dit elle dans un murmure, aux aguets, son regard cherchant à percer les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alashri
Loup du Vanaheim
Loup du Vanaheim
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 46
Reroll de : Hashemat
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Race: Stygien
Classe: Assassin
Profession:

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration]Coup de poing dans la jungle   Jeu 23 Oct 2008 - 3:02

Les hautes herbes ondulaient légèrement, presque paresseusement dans l'air moite de la nuit des marais. Au loin, un oiseau chantait malgré l'odeur de la mort qui emplissait cet endroit encore si paisible il y a peu.

L'espace d'un instant, ils crurent ... Non, c'était une ombre, probablement celle d'un nuage dans la lumière de la lune.

Un léger feulement s'éleva derrière la massive silhouette d'un arbre. Au pied, silhouette accroupie à peine perceptible, Alashri attendait dans l'ombre.

Sans prononcer un mot, il indiqua à chaque groupe sa direction de départ, accompagnée d'un petit signe signifiant que le chemin était sûr.

Puis s'adressant à Horfc, il fit signe qu'il partait en tête. Et disparu ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horfc
Loup retraité
avatar

Nombre de messages : 393
Age : 49
Date d'inscription : 21/04/2008

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Ranger
Profession: Faiseur d’armures

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration]Coup de poing dans la jungle   Ven 24 Oct 2008 - 16:51

Le Vendhyen s’évapora dans les ténèbres. Sans plus attendre, Horfc s’engagea à sa suite, prenant la même direction.

Aucune fraicheur ne venait soulager les hommes de la touffeur nocturne. Heureusement, la jungle vibrait de cris et de couinements, mélopée sauvage qui couvrait les faibles bruits de leur progression. Le pisteur veillait à ne pas déranger la faune aux aguets, dont les mouvements de paniques pouvaient trahir la présence des Loups hors de leur tanière.

Le camp ennemis approchait.

Une zone dégagée, ponctuée de feux orangés, de tentes blafardes et d’amoncellement de bois coupés. Aucune palissade défensive, précaution jugée inutile par l’assaillant sûr de sa victoire prochaine. Accroupit dans la vase, Horfc guettait le chemin de terre qui menait à l’entrée du camp. Deux hommes se tenaient là, garde avancée peu alerte et confiante.
Avec un luxe de précautions, Horfc se porta à hauteur des plantons, sous couvert des fougères, plus serpent que tigre, et attendit, le menton posé à fleur d’eau, un signal de l’autre prédateur.
Un faible mouvement, de l’autre coté du chemin, électrisa ses muscles qui le propulsèrent sur l’homme le plus proche. Dans un ballet mortel, au battement de cœur près, l’autre garde expirait dans un gargouillis étouffé. Horfc souleva sa victime par les épaules, et la retira hors de vue des alentours. Le Vendhyen avait fait de même de son côté.
Suivant une inspiration soudaine, le Cimmérien dépouilla le cadavre de ses principaux oripeaux, et les passa sur lui, attentif cependant à ce qui se passait dans les abords du camp. Ceci fait, il reporta son attention sur le promontoire où d’autres gardes devaient subir la morsure des Loups. Le temps s’étira, l’attente lui paru longue et de mauvaise augure. Finalement, alors qu’il commençait à s’impatienter, une volée de flèches abattit les guetteurs, au moins deux par hommes, qui réduit la menace d’alerte à néant.

L’assaut allait commencer.

Horfc se leva et emprunta le chemin qui menait au camp, l’air aussi dégagé et assuré que possible, avec la tente de commandement en ligne de mire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alashri
Loup du Vanaheim
Loup du Vanaheim
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 46
Reroll de : Hashemat
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Race: Stygien
Classe: Assassin
Profession:

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration]Coup de poing dans la jungle   Ven 24 Oct 2008 - 21:18

Alashri progressait comme un courant d'air, imperceptible et quasi silencieux. D'un signe, il désigna à Horfc les deux gardes postés à l'entrée de la tente de commandement, lui indiquant que lui, il entrerait dans la tente par l'arrière.

Il entamma alors une large boucle pour arriver derrière la tente, en évitant les lueurs des feux et des torches.

Alors qu'il allait s'engouffrer entre les tentes et la palissade, un spectacle inattendu sur le chemin menant au camp depuis le Nord capta son attention ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jannissa

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 46
Reroll de : Hashemat
Date d'inscription : 07/10/2008

Feuille de personnage
Race: Aquilonien
Classe: Conquérant
Profession:

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration]Coup de poing dans la jungle   Sam 25 Oct 2008 - 3:11

Jannissa se demandait bien pourquoi elle avait accepté cette requête d'un inconnu blessé à mort. Elle pataugeait dans la boue et visiblement, elle s'était collée dans une sacrée panade. Chaque bosquet semblait receler trois ou quatre de ces indigènes agressifs et visiblement, ils étaient tous décidés à essayer de l' occir.

« Ramène ce courrier à mes frères Loups, à notre forteresse plus profond dans les marais, et dis leur que ... ».

Le pauvre garçon, percé de flèches comme un hérisson n'avait pu en dire plus. Elle s'était sentie obligée de le faire et au final, ce n'était qu'un petit détour ... Et maintenant, elle se perdait dans ce marais maudit à la recherche de ces soit-disant loups.

La zingarienne ressassait ses considérations, à moitié perdue dans la nuit et la brume, perdue dans les palétuviers et les hautes herbes, quand elle était tombée quasi nez à nez avec deux sauvages qui semblaient être les gardes d'un camp.

Elle les avait proprement cloués sur leur palissade d'un coup de ses deux cimeterres et les avait envoyé rouler dans les hautes herbes.

Alors qu'elle se demandait quoi faire, elle eu la surprise d'apercevoir la forme massive d'un homme vêtu de noir, se glissant silencieusement derrière une tente. Quand il la vit, il manqua de disparaître mais il marqua un temps d'arrêt. Il fixait le parchemin à patte de loup noire qu'elle avait passé à sa ceinture.

Soudain il lui fit un signe rapide, désignant les deux chemins qui contournaient la palissade, à droite et à gauche.

La guerrière se colla à la muraille de bois et écouta. Deux fois deux hommes ... Elle les laissa se rejoindre et échanger quelques mots et sur un signe de tête du mystérieux étranger, elle s'élança, tourbillonnant sur elle même comme un cyclone d'acier et de mort.

Son premier coup de cimeterre ouvrit le premier homme de l'épaule au plexus, et d'une rotation du corps, elle décapita le second. Le premier cimeterre para un coup de haut en bas, alors qu'elle plantait le second dans l'aine du quatrième indigène. Elle dégagea ses deux lames, roula sur elle même et inversant sa garde, frappa derrière elle, embrochant les deux hommes dans les reins, tournant ses lames d'un vigoureux coup de poignet, dans un bruit humide et morbide de chair broyée.

Jannissa retira ses deux lames, laissant choir les deux corps, et se tourna alors vers le mystérieux inconnu qui lui fit signe de le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horfc
Loup retraité
avatar

Nombre de messages : 393
Age : 49
Date d'inscription : 21/04/2008

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Ranger
Profession: Faiseur d’armures

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration]Coup de poing dans la jungle   Lun 27 Oct 2008 - 22:12

Horfc sentit la nervosité le gagner à mesure que ses pas le rapprochaient de l'entrée de la tente. Deux gardes se tenaient de part et d'autre du rabat d'entrée, leur casque d'acier luisant à la faveur des colonnes de torchères plantées en rang d'oignon. Au alentours, le camp dormait, peu de mouvement près des feux et dans les allées.
Il baissa la tête dans l'ultime distance que le séparait des gardes, de peur que ses traits atypiques n'éveillât leur suspicion. Il n'en profita pas moins de détailler par en-dessous ses adversaires, équipés d'armes longues, genre piques, de boucliers ronds cerclés de fer portés dans le dos, et d'épées courtes, au fourreau sur le côté.

Il songeait à ce qu'il allait débiter comme laïus pour les embobiner, lorsque qu'il surprit le froncement de sourcil du garde de gauche, tandis que l'autre semblait moins vigilant, au seuil de l'endormissement. Alors sans calcul superflu, à cinq pas, Horf fit mine de trébucher et posa un genou à terre, sa propre lance toujours en main. Le plus alerte des factionnaires, par réflexe, se pencha vers l'avant pour l'intercepter. L'éclaireur leva la pointe de son arme et la projeta avec précision à la base du cou de son adversaire. Celui-ci n'eut qu'un hoquet étranglé alors que le sang s'engouffrait dans ses poumons et que la lame empêchait tout cri de jaillir. Il ne prit pas le temps de vérifier l'état du premier: sa propre épée jaillit du fourreau et dans un rapide mouvement circulaire fracassa la mâchoire du second qui n'avait même pas esquissé un geste.
Horfc voulut le saisir par la ceinture avant qu'il ne chût lourdement vers l'intérieur de la tente, mais sa main rendue moite par la chaleur et la nervosité glissa sur la boucle et le garde bascula en arrière dans un bruit mat. La chute du garde provoqua un ondulement de la toile qui se répercuta à toute la tente. Aussitôt, un appel s'éleva, tranchant et teinté de colère:

- Que se passe-t-il dehors ?


Suivit d'un bruit de pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alashri
Loup du Vanaheim
Loup du Vanaheim
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 46
Reroll de : Hashemat
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Race: Stygien
Classe: Assassin
Profession:

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration]Coup de poing dans la jungle   Jeu 30 Oct 2008 - 19:18

Alashri fit signe à la jeune femme de le suivre. Il lui fallait tirer au clair la raison pour laquelle elle détenait un parchemin de la meute. Etait elle un loup qu'il ne connaissait pas ? Possible ...

Mais pour l'heure, il y avait plus urgent. Un regain d'activité à l'intérieur lui offrit l'occasion qu'il cherchait. Il ouvrit la toile de tente d'un coup de dague. A l'intérieur, le maitre architecte venit de se lever, alerté par le bruit de chute d'un corps. Quand au médecin, il dormait encore du sommeil du juste.

Le vendhyen se glissa dans la tente au moment où l'homme, s'étant drapé dans une cape et ayant pris le temps de sortir un glaive, se dirigeait vers l'entrée. Il fut derrière lui en deux pas et lui posa la main sur la bouche, le tirant en arrière tout en appuyant sur la saignée de son genou avec un pied. Déséquilibré, l'architecte offrait sa gorge à la lame qui la trancha d'un coup net.

Jannissa, quand à elle, cloua le médecin sur son lit d'un coup de cimeterre avec une désinvolture déconcertante, comme si l'acte était pour elle totalement naturel.

Alashri et elle échangèrent un clin d'oeil puis il s'adressa à Horfc qu'il apercevait à travers la mince ouverture de la tente.

-" Je sors. Une guerrière est avec moi. Ne lui tirez pas dessus, maitre loup".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horfc
Loup retraité
avatar

Nombre de messages : 393
Age : 49
Date d'inscription : 21/04/2008

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Ranger
Profession: Faiseur d’armures

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration]Coup de poing dans la jungle   Dim 9 Nov 2008 - 13:56

Horfc s'attendait à voir surgir l'homme quand une voix familière s'éleva:

- Je sors. Une guerrière est avec moi. Ne lui tirez pas dessus, maitre loup.

Le chasseur se détendit. Alashri avait fait le travail sans bavure, et ramenait même une aide inopinée. Il jeta un regard derrière lui, pas d'alerte, le camp restait calme, mais cela ne durerait pas, la relève finirait toujours par venir.
Le premier garde, par un caprice assez comique, se tenait toujours debout, appuyé contre la hampe de la lance qui lui avait ôté la vie.

- Approche Alashri, souffla le métisse.

Horfc salua le vendhyen d'un signe de tête, et détailla quelques battements de cœur la guerrière qui le suivait. Athlétique, balafrée, déterminée, inconnue. Dangereuse. Le chasseur apprécia ce qu'il vit, et ne put masquer son intérêt soudain.

- Je suis Horfc, fils de traitre et de parjure, et toi quel est ton nom... que l'on puisse se souvenir de toi parmi Loups si tu venais à tomber?

Un demi-sourire accompagna la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jannissa

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 46
Reroll de : Hashemat
Date d'inscription : 07/10/2008

Feuille de personnage
Race: Aquilonien
Classe: Conquérant
Profession:

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration]Coup de poing dans la jungle   Lun 10 Nov 2008 - 13:44

Jannissa regarda l'hyrkhanien avec une lueur étrange dans les yeux.

-" Je m'appelle Jannissa. Quand j'escortait des caravanes à Khauran, ils m'appelaient la faiseuse de veuves. Ca suffira comme épitathe".

Une série de craquements sinistes se firent entendre. Les pontons cédaient. Au même moment, les sifflements aigüs des flèches enflammées tombant du ciel achevèrent de répandre la panique dans le camp qui s'embrasait.

Le trio courru en direction de la sortie mais ils ne manquèrent pas d'attirer l'attention de quelques guerriers qui s'élancèrent à leur poursuite. Ils franchirent rapidement les restes d'un ponton pour s'engouffrer dans la forêt mais la petite troupe était toujours derrière eux.

-" Positionnez vos archers, je vais vous donner quelques minutes".

Jannissa se retourna, dégainant ses lourds cimeterres némédiens et attendit à quelques pas de l'entrée du ponton. On ne pouvait pas y passer à plus de deux ...

Quand les hommes s'y engagèrent, elle chargea en hurlant. Sa lourde cotte de mailles aquilonnienne repoussait beaucoup de coups alors que les vêtements de peaux et de tissu des Darfaris cédaient sous les lames maniées avec violence de la zingarienne.

L'instant qui suivi le choc violent de la charge de la guerrière, ils réalisèrent qu'elle était seule. Ils décidèrent alors de la repousser pour passer. Elle recula méthodiquement et à l'entrée du ponton se jeta au sol, avec souplesse.

L'air s'emplit à nouveau du sifflement des flèches des loups dirigés par Brediane et les Darfaris tombèrent au sol, percés de part en part.

Jannissa se releva, regardant la scène d'un air narquois. Elle tira un blessé par les cheveux, le projetant en arrière et le décapita d'un coup de cimeterre. L'air satisfaite, elle essuya ses lames dans sa tunique avant de les ranger. Puis elle s'élança derrière les derniers loups qui rejoignaient leur camp.

Elle ne savait pas ce que l'avenir lui réservait avec ces gens mais elle verrait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alashri
Loup du Vanaheim
Loup du Vanaheim
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 46
Reroll de : Hashemat
Date d'inscription : 24/07/2008

Feuille de personnage
Race: Stygien
Classe: Assassin
Profession:

MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration]Coup de poing dans la jungle   Lun 10 Nov 2008 - 13:59

Alashri avait parcouru le chemin que devait suivre la petite colonne et n'avait trouvé aucune résistance potentielle. Il les laissa donc le dépasser pour s'assurer que personne ne les suivait. Mais visiblement, ils avaient fait très mal cette nuit à leurs ennemis et ils pansaient leurs blessures pour l'instant.

Rassuré, il s'élança en direction du village des Loups. Arrivée dans les décombres des murailles, la petite troupe se regroupa avec les hommes de Jono et ensemble ils regagnèrent la sécurité de la muraille.

Arrivé à la hauteur du lieutenant, le Vendhyen lui montra Jannissa qui courrait en queue de colonne, ralentie par son armure.

-" Nous avons une invitée, seigneur lieutenant. Elle ne sera pas de trop pour la suite des réjouissances ".

La suite du RP dans "Evacuation"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP Ouvert - migration]Coup de poing dans la jungle   

Revenir en haut Aller en bas
 

[RP Ouvert - migration]Coup de poing dans la jungle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Loups du Vanaheim :: Sur la piste des Loups (Section publique) :: De Fer et de Fureur :: De Fer et de Fureur (RP exclusivement)-