Une guilde RP Age of Conan - Serveur Stygia
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP ouvert] 1-Faire revivre la légende (Event 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garde

avatar

Nombre de messages : 23
Age : 39
Date d'inscription : 12/07/2009

MessageSujet: [RP ouvert] 1-Faire revivre la légende (Event 1)   Sam 31 Oct 2009 - 18:30

- Hey Croutha, comment était le quart de nuit ?
- Froid par Crom ! Et Jono est passé trois fois me demander si j’avais rien capter. Il croyait avoir entendu un truc lors d’une de ses rondes...
- Ah oui, le capitaine… à croire qu’il pionce jamais le bougre… mais toi, va dormir au lieu de te plaindre !
- Ah ça ! Tu me le diras pas deux fois ! J’espère que Conshitta m’a préparé le pain et l’eau… et un petit morceau de viande salée avec un bout de fromage… j’ai une faim ! Tiens, aide-moi à ouvrir la porte pour l’arrivage marchand de ce matin.
Les deux gardes se relèvent et bavassent encore un peu en approchant la lourde porte de bois. Sans vraiment d’entrain, mais avec la force de l’habitude, les deux hommes s’attèlent à la manœuvre. Sur la paroi extérieure, fixée par la lame d’un couteau planté à même le bois, une lettre sans destinataire. Les gardes scrutent l’horizon, alertes. Rien.
- Va me chercher le capitaine, Croutha ! Et si tu vois un Loup, dit lui qu’il y a du courrier ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jono
PNJ
Capitaine
Commandant de la garde
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 55
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: [RP ouvert] 1-Faire revivre la légende (Event 1)   Sam 31 Oct 2009 - 18:40

Jono tourne et retourne la lettre cachetée dans ses doigts.
- Et vous n’avez rien remarqué ? Rien entendu ?
- Non, capitaine, balbutie Croutha au garde à vous aux côtés de son collègue.
- Moi je viens juste de prendre le service chef, murmure l’autre garde la gorge serrée.

Le commandant de la garde roule de gros yeux.
- C’est quand même incroyable qu’on puisse venir jusque sous les portes, planter un couteau dans le bois et repartir sans se faire remarquer alors qu’il y a des sentinelles sur les tours et le chemin de ronde !



Il fulmine. Il lève son gros poing en l’air et ouvre la bouche comme pour prononcer une sentence. Le garde nommé Croutha sent ses jambes flageoler sous lui. Il rentre la tête dans ses épaules pour attendre le verdict.

Le poing retombe contre les flancs de l’armure de l’officier. Jono soupire, calmé.
- Bon, allez vous reposer et tout à l’heure je veux vous voir à l’exercice ! Je veux que vous vous distinguiez, compris ?


Le garde claque les talons.
- Oui Capitaine !


Il part précipitamment vers les quartiers sans demander son reste.
- Reprenez votre poste !
ordonne Jono à l’autre garde qui salue et part vers les grandes portes du camp.

Le capitaine prend la route du donjon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
(Admin site et forum)
Conseil des Anciens
Chargé de mission Diplomatie
(Admin site et forum)Conseil des AnciensChargé de mission Diplomatie
avatar

Nombre de messages : 2981
Age : 57
Date d'inscription : 20/04/2008

Feuille de personnage
Race: Aquilonien
Classe: Eclaireur
Profession: Architecte

MessageSujet: Re: [RP ouvert] 1-Faire revivre la légende (Event 1)   Sam 31 Oct 2009 - 19:07

Isil est en train de brosser ses longs cheveux mouillés lorsqu’elle entend le bruit étouffé du heurtoir de bronze en forme de tête de loup que Hiivsha a fait installer quelques jours auparavant sur la porte de la salle du Conseil. Haussant les sourcils d’un air surpris, elle referme avec une ceinture son peignoir rose autour de son corps encore humide du bain qu’elle vient de prendre et traverse pieds nus l’antichambre qui débouche sur la grande salle. Arrivée devant la porte elle demande.
- Qui est-ce de si bon matin ?
- Pardon de vous déranger si tôt Conseillère, annonce une voix familière, mais les gardes des portes du camp ont trouvé une lettre plantée à l’ide d’un poignard sur un des battants.

Isil ouvre la porte, intriguée et sourit au militaire ;
- Bonjour capitaine, pardonnez mon accoutrement mais se sortais du bain... il est encore tôt et… Montrez-moi cette lettre ?

Jono jette un regard furtif sur la jeune femme. Il ne peut pas lui dire combien il la trouve jolie, alors, il se racle la gorge d’un air embarrassé et tend gauchement le message trouvé par les gardes.
- Merci, dit Isil en ouvrant le pli sans attendre.

Elle parcourt des yeux le texte écrit par une fine plume, hausse plusieurs fois les sourcils. Elle marmonne.
- Chers Loups du Vanaheim… Je suis Nektyr El Ben, renommé comme le plus grand tisseur des marais du Lotus Pourpre, zone renommée s'il en est pour son artisanat. Pour la plupart d’entre vous, je vous connais déjà. Et pourtant aujourd’hui, je viens faire appelle à vos services… patati patata…
Son murmure devient inaudible au pauvre Jono qui ne parvient pas à comprendre la suite. Il attend. Enfin la jeune femme a achevé la lecture du message. Elle regarda le capitaine l’air le plus sérieux du monde, comme préoccupée.
- Capitaine ! Tâchez de me trouver les membres du Conseil de Meute…
- Oui conseillère !
Jono tourne les talons.
- Un instant, reprend Isil, convoquez-moi tous les Loups pour dans… voyons… trois jours ! Toute la Meute au grand complet ! Enfin, autant que vos messagers pourront en trouver !
L’officier interroge.
- Quelque chose de grave ?
Isil sourit enfin et hausse les épaules.
- Disons, quelque chose d’important… genre de truc qui peut renflouer nos finances bien mal en point ! Allez !
Intrigué, Jono repart vers l’escalier qui mène au rez de chaussé de l’imposant bâtiment. Les finances ? De quoi peut bien parler la jolie conseillère ? Son esprit se met à battre la campagne. Un trésor ? Oui, voilà… sans doute un trésor ! Une chasse au trésor…
Et l’imagination de Jono se met en marche.

Arrivé à la salle de service il interpelle le planton et donne ses ordres.
- Rédigez une convocation pour [HRP]mardi 24 novembre à 20H45[/HRP] pour tous les Loups, en insistant sur l’importance de rassemble le maximum de la Meute !


Dernière édition par Isil le Mer 4 Nov 2009 - 18:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ortali.fr/histoires
Krakel
Loup Apprenti
Loup Apprenti
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 46
Date d'inscription : 25/09/2009

Feuille de personnage
Race: Cimmérien
Classe: Barbare
Profession:

MessageSujet: Re: [RP ouvert] 1-Faire revivre la légende (Event 1)   Dim 22 Nov 2009 - 22:52

Krakel marcha à la rencontre d'Isil, un air contrarié et triste sur son visage.

- Conseillère je vais devoir m'absenter, mon clan me mande pour faire les funérailles de mon frère, je ne serai pas absent longtemps mais je ne pourrai pas faire parti de votre expédition.
- Que Crom vous garde et à bientôt.

Krakel fais demi tour et marche un air pensif.

(HRP: en fait c'est l'anniversaire de ma femme, donc je ne serais pas là mardi, bonne chance à vous et bonne soirée RP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil
(Admin site et forum)
Conseil des Anciens
Chargé de mission Diplomatie
(Admin site et forum)Conseil des AnciensChargé de mission Diplomatie
avatar

Nombre de messages : 2981
Age : 57
Date d'inscription : 20/04/2008

Feuille de personnage
Race: Aquilonien
Classe: Eclaireur
Profession: Architecte

MessageSujet: Re: [RP ouvert] 1-Faire revivre la légende (Event 1)   Mer 25 Nov 2009 - 13:12

(je poste ici ce qui a été posté pour les "invités" à l'event et pour les organisateurs. Ceci vous permettra de mieux "comprendre" l'histoire qui nous attend ! Wink )

PENDANT CE TEMPS LA, DANS UN VILLAGE DES MARAIS DU SUD DE LA STYGIE...

La mystérieuse femme fixe profondément le grand prêtre Dentu. Son regard est froid comme une lame d’acier et ses paroles sifflent comme le son d’un serpent.
- Si tes gardes ne se sentent pas à la hauteur de cette tâche, je t’en fournirai. Set en soit remercié, il ne manque pas de mercenaires dans ce bas monde, que ce soit ici en Stygie ou dans d’autres contrées. D’ailleurs, je pense plutôt aller les recruter au plus loin pour éviter que nos petites affaires ne parviennent par indiscrétion jusqu’aux oreilles du Haut-Clergé de Khemi et de son maudit Culte du Serpent !

Dentu frémit sous le regard étrange de la femme. Son visage est presque entièrement enfoui sous un voile qui ne laisse transparaître que ses yeux inquiétants.
- Ce n’est pas que je ne veux… enfin… mes gardes… ils ne sont pas assez nombreux… il s’agit quand même des Loups du Vanaheim dont vous me parlez madame…
- S’il s’était s’agit d’une affaire toute simple, je m’en serai occupé moi-même pauvre idiot ! persifle la stygienne.
- Je connais cette armée, continue plaintivement le grand prêtre en avalant sa salive, ils ont tenu un camp fortifié au nord des Marais pendant presque deux ans et…
- Je sais bien, imbécile ! C’est moi qui ai soudoyé les Darfaris pour qu’ils se joignent aux forces de mon Maître afin de les en déloger. Nous avons enlevé leur capitaine, la grande Padrezon, et nous nous sommes débarrassés de leur charismatique Commandant Kadraan et de sa putain de Louve Blanche !
- Mais la Meute s’est échappée, observe le prêtre avec une pointe de sarcasme qu’il se mit aussitôt à regretter.

La femme frappe violemment la table du poing en cinglant.
- Nous les tenions mais ils ont reçu l’aide d’un général du roi qui a rameuté les bédouins des sables et les a aidé à évacuer leur camp par des tunnels !

La stygienne se lève de sa chaise et se met à tourner en rond dans la pièce, respirant bruyamment les odeurs fétides des marais. S’arrêtant devant un petit autel où brûlent quelques cierges, elle les saupoudre d’une fine poussière tirée d’une bourse de cuir incrusté de pierres précieuses. La poudre s’enflamme aussitôt dégageant une légère fumée bleue finement parfumée qu’elle hume délicatement.
- Comment peux-tu vivre dans ces marais nauséabonds ! laisse-t-elle échapper à voix basse.

Le dos tourné, elle reprend.
- Mon Maître veut décapiter les Loups… mais moi je veux tuer quelqu’un en particulier… une femme du nord… la chienne qui a tué l’homme que j’aimais et qui était l’intendant de mon Maître !

Une lueur de haine brille dans les yeux quand elle se retourne. Dentu sent une sueur froide glisser le long de son dos.
- Ne sous-estimez pas les Loups… commence-t-il.
- Il suffit ! tranche la stygienne. Tu es grassement payé par mon Maître pour ce travail. Laisse-moi m’occuper du reste !

Brusquement, elle revient à son siège et attrape une plume et un parchemin sur lequel elle se met à griffonner fébrilement.
- Karim ! crie-t-elle, provoquant aussitôt l’apparition d’un homme petit et sec qui s’incline devant elle.
- Maîtresse ?
- Va en Aquilonie et trouve-moi un groupe de mercenaires prêts à tout et discrets pour renforcer la garde du village. Paye ce qu’il faudra. Qu’ils soient là à la prochaine lune !

L’homme s’incline de nouveau et sort au pas de course.
- Plus vite cette affaire sera réglée, plus vite je partirai de ces marais !
- Mais pensez-vous que les Loups mordront à l’hameçon ? Et cette jeune femme en particulier ? s’enquit le grand prêtre.
- Je connais cette Isil, je l’ai observée discrètement et mes sources… elle ne résistera pas à l’envie de se déplacer elle-même pour enquêter !

Quelques jours plus tard, Karim se trouve devant une personne qui prête l’oreille à ses paroles, silencieusement.
- On m’a assuré que vous êtes parmi les meilleurs, sinon les meilleurs, sur le marché des mercenaires, explique Karim en chuchotant malgré lui tout en observant de droite et de gauche. Il s’agit d’un petit travail… une semaine maximum dans les Marais du Lotus Pourpre… tous frais payés, nourris, logés… renforcer les gardes d’un village et veiller à l’arrestation d’une femme qui ne sera sans doute pas seule… puis à son exécution !

L’homme se permet un petit rire sadique et tordit sa bouche en un rictus malsain.
- Vous aurez juste à revêtir l’uniforme de la garde par-dessus votre équipement pour faire plus couleur locale… alors, votre prix ?

Azamon, le visage caché sous son capuchon écoutait la proposition de l'étranger inclinant légèrement la tête de temps en temps. L'homme ne lui inspirait pas vraiment confiance mais il semblait décidé et prêt à payer le prix, ce qui, pour un mercenaire, à quelques exceptions prêt, est suffisant.

La main du barbare disparu doucement sous son manteau de voyage, générant pendant un court instant une légère tension, avant de reparaître avec un parchemin qu'il remit à l'étranger.


-Voici nos tarifs recontactez nous pour les détails. Si vous repassez par ici je vous trouverai. Nous nous débrouillerons pour le transport sur place. A bientôt.

L'etranger pris le parchemin, y jetta un oeil, lorqu'il releva la tête le barbare avait disparu dans les ombres de la ruelle.


DE NOUVEAU DANS LES MARAIS...

- Pourquoi ne pas y envoyer les mercenaires que Karim est allé engager ? demande Dentu l’air abasourdi par le plan diabolique que la stygienne venait de dévoiler.
- Parce qu’il a pris contact avec un groupe de mercenaires vraiment très bons… et dangereux ! La mystérieuse femme serre un poing comme si elle cherchait à écraser quelque chose. Je viens de recevoir un message de sa part.

Elle caresse le faucon qui vient juste de lui apporter un message soigneusement protégé dans un étui cacheté attaché à l’une de ses pattes. Son visage s’avançe tout contre le bec acéré de l’oiseau de proie qu’elle embrasse du bout des lèvres.
- Cher Aputi, susurre-t-elle comme si l’oiseau la comprenait. Mon faucon préféré ! Repose-toi un peu avant de rapporter ma réponse à Karim.

Elle le pose à côté d’un tas de tripes sanguinolentes toutes fraiches que le rapace se met à déglutir gloutonnement.
- Je ne veux pas que mon plan échoue parce que ces mercenaires seraient trop forts pour ces Loups maudits ! Le plan est que tous les hommes qui seront envoyés dans le Poitain se fassent tuer ! ajoute-t-elle une lueur malsaine dans les yeux.
- Mais pourquoi ?

Dentu essaye en vain de comprendre le cheminement tortueux de la pensée de l’envoyée de ce Démétros qu’il ne connait que de nom. Elle se retourne vers le prêtre et ricane.
- Décidément Dentu, tu ne vaux guère mieux que la misérable population qui hante ce village !

Comme une panthère, elle se met à tourner en rond, semblant glisser sur le plancher de la grande hutte.
- Je veux que les Loups viennent ici ! Avec Isil ! Il faut que le piège soit convainquant. Quand tes hommes seront morts et que les Loups trouveront l’ordre écrit de les tuer signé par le marchand qui les aura engagés pour lui procurer du coton, ils viendront ici !
- Mais mes hommes ?

Elle fait un geste de la main comme on fait pour chasser une mouche importune.
- Bah ! Un simple détail ! Tu en trouveras d’autres ! Mais attention : pour eux, leur mission est bien de tuer ces Loups de Siobhan ! J’imagine qu’ils renâcleraient s’ils savaient que tu les envoyais à une mort certaine !

La stygienne se met à rire et Dentu à frissonner.

A plusieurs jours de voyage de la Stygie, un homme attend. Il n’aime pas attendre mais il n’a pas le choix. L’homme lui a dit qu’il le recontacterait, alors il prend son mal en patience. L’or n’a pas d’importance a répondu sa maîtresse par un bref message que Aputi vient de lui apporter.

Alors, il attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ortali.fr/histoires
Isil
(Admin site et forum)
Conseil des Anciens
Chargé de mission Diplomatie
(Admin site et forum)Conseil des AnciensChargé de mission Diplomatie
avatar

Nombre de messages : 2981
Age : 57
Date d'inscription : 20/04/2008

Feuille de personnage
Race: Aquilonien
Classe: Eclaireur
Profession: Architecte

MessageSujet: Re: [RP ouvert] 1-Faire revivre la légende (Event 1)   Mer 25 Nov 2009 - 17:28

QUELQUES JOURS PLUS TARD AU VILLAGE DES LOUPS DANS LE POITAIN...

Hiivha fronça les sourcils en dissimulant un sourire tout en contemplant la tenue rituelle qu’Isil venait de lui expliquer avoir du revêtir lors de sa mésaventure.
- Hmmm… cette tenue doit cacher ton anatomie autant qu’une feuille de vigne et quelques pétales de rose !

La jeune femme se mit à tourner en rond dans l’antichambre en rougissant, les poings serrés.
- Non mais tu as vu... devant mes hommes ! Je vais plus oser les regarder en face moi !

Hiivsha se mit à rire.
- Bah, ils en ont vu d’autre ! Et franchement, je pense qu’il y a rien à redire de ce qu’ils ont pu voir ! Euh… Tu voudrais pas la passer pour moi par hasard ?

Le vase de Khemi s’écrasa contre le mur à quelques centimètres de son nez, après qu’il eut habilement esquivé le lancer.
- Mais… Oh… Tu ne… Tu n’as… bégaya Isil furieuse. Je te…

Pour le coup Hiivsha éclata de rire et tenta de lui attraper le menton sans succès.
- Tu sais que tu es adorable quand tu te mets en colère ?
- Je te déteste ! lui lança-t-elle.
- Meuh non, meuh non ! Allez, calme-toi et prends cette coupe de bon cidre que je t’ai apporté. Et… raconte-moi tout !

Isil se calma au contact frais du liquide sucré et s’assit à côté d’Hiivsha sur un divan. Elle ferma les yeux et entreprit son récit d’une petite voix douce.
- Eh bien, tout a commencé par la lettre que tu as lue, débuta-t-elle en désignant du doigt un parchemin posé sur une table basse. Au début, je n’y ai pas vu malice… personne d’ailleurs n’a rien soupçonné. Ce Nektyr El Ben… je le connaissais un peu pour lui avoir acheté une très jolie robe stygienne qui…

Elle se passa la main sur le visage.
- Passons ! Bref, les coffres sont vides, les finances au plus bas, du coup je me suis dit que c’était une occasion d’engranger de l’or pour financer les constructions. On a donc envoyé toute la garnison ainsi que les Loups ramasser du coton.
- Ils ont du être content non ?
- Quelques uns on rouspété en disant que c’était pas un travail de guerrier mais dans l’ensemble, c’est passé…

Isil prit une profonde inspiration.
- Jusqu’à ce qu’ils se fassent attaquer par des brigands ou ce qu’ils ont pris pour des brigands… Du coup, leur moral est remonté !

Elle esquissa un sourire.
- Dès qu’il s’agit de se battre… même Jono est sorti leur donner un coup de main… bref au bout d’un moment, il ne restait plus que des cadavres… les autres avaient fui. Et sur l’un d’eux, Sylwenn a découvert une lettre signée de notre marchand stygien. Les ordres marqués étaient d’éliminer les Loups.
- Ah carrément ? s’exclama Hiivsha en marquant la surprise.
- Oui. Incompréhensible n’est-ce pas ? Pourquoi un marchand nous manderait-il du coton pour envoyer des sbires nous en empêcher ?
- Je me le demande, répondit le magicien en frottant dubitativement son menton.
- Du coup, voulant en avoir le cœur net… j’ai monté une expédition vers Nakhaset.
- Et c’est là que vos ennuis ont commencé ?
- Oui. Déjà, le village est méconnaissable. Il semble être tombé aux mains d’un groupe… d’une secte bizarre. Quand on est arrivé, un comité d’accueil nous a imposé de laisser nos armes aux montures à l’entrée du village. Comme on était pas là pour combattre, on a obtempéré pour pas faire des histoire et on est allé voir Nektyr. Là, surprise, je le trouve mort, poignardé, gisant dans une flaque de sang bien frais ! J’ai eu le mauvais réflexe de me saisir du poignard ensanglanté… il y avait des runes que je voulais déchiffrer. Comme par hasard, un garde est passé par là et a ameuté toute une garnison en armes. On m’a accusée du meurtre et frappée pour que je me taise tandis que les Loups étaient neutralisés, impuissants sans leurs armes.

Elle secoua la tête.
- C’est ma faute ! J’ai pas senti le coup venir ! Je suis une bien piètre meneuse de Meute.

Hiivsha lui passe un bras autour des épaules.
- Comment aurais-tu pu te douter du traquenard ?
- Ensuite, continua-t-elle, on ma emmenée dans une grande salle où se tenait un juge et dans un coin obscur, une femme, stygienne, de qui j’ai à peine pu percevoir les traits de sa figure qu’elle cachait sous une grande capuche. Je suis sûre que c’est elle qui tirait les ficelles…
- Tu penses la connaître ?
- Non… même si son visage… peut-être croisée quelque part… je ne sais pas… Bref, on m’a empêchée de me défendre et au nom de Set, on m’a condamnée au sacrifice ! Les Loups étaient tenus à distance par la garde de cette secte… ils n’ont rien pu faire. Quand ils se sont rebellés contre le verdict, la garde les a expulsés et reconduit à la frontière. Arlandaes a essayé de se glisser discrètement entre leurs rangs pour m’aider mais j’ai eu peur qu’il ne se fasse tuer et je lui ai ordonné d’obéir et de me laisser.

A ce souvenir, elle s’arrêta et resta pensive un instant. Hiivsha fit une moue silencieuse. Puis elle reprit.
- Après c’est confus… on m’a forcée à boire quelque chose et puis on m’a déshabillée et revêtue de cette… tenue. Puis on m’a attachée et… je me souviens m’être réveillée sur un autel avec un prêtre qui incantait des prières dans une langue inconnue. Puis y’a eu du remue-ménage… les Loups avaient décidé de tenter le tout pour le tout pour me sauver…
- Pourquoi ne t’ont-ils pas mis à mort de suite ?
- J’ai cru comprendre que le sacrifice comportait un rituel qui ne devait être interrompu en aucune façon… bref la bataille a fait rage… j’ai entendu Herana et Thrond crier… j’étais semi inconsciente et paralysée… dans mes souvenirs des Loups me portent… Sylwenn, Feylorsathis, Hadama, Taelyn, Kalistios, Lothar le nouveau…ils étaient tous là… je sens les bras d’Arlandaes me porter… quelqu’un me mettre en selle…

De nouveau elle s’arrêta et resta silencieuse avec ses souvenirs, un léger sourire sur ses lèvres roses. Hiivsha se leva, masquant difficilement un léger agacement qu’il avait du mal à expliquer.
- Bon, bref, fit-il d’un ton sec, ils ont réussi à t’enlever et à te ramener jusque ici…

Isil le regarda d’un air interrogateur.
- Qu’est-ce que tu as ? Qu’est-ce que j’ai dit ?
- Rien, rien ! Hiivsha fit un geste de la main. Pardonne-moi… termine ton récit…
- Y’a plus rien à dire… on a pris un bateau… j’ai vomi tout le voyage… et on est revenu en Poitain. Et… et… je sais toujours pas ce qui s’est vraiment passé ! Que nous veut cette secte ? Qui est cette mystérieuse femme stygienne qui semblait murmurer des ordres à ce prêtre ? Pourquoi voudrait-on ma mort ?
- Je ne sais pas, admit Hiivsha. Il faudrait la retrouver et l’interroger.
- C’est ce que j’ai l’intention de faire… et ce coup-ci, on laissera pas nos armes sur nos montures. S’il le faut, j’irai demander de l’aide au Culte du Serpent, à Khemi… aux autorités religieuses stygiennes ! Je suppose qu’ils ne supporteront pas une telle secte sur leur territoire !

Elle se leva d’un air décidé.
- Quoiqu’il en soit, je veux retrouver ce prêtre et cette femme ! Au besoin, on organisera leur enlèvement pour les amener ici afin de les interroger !

Un éclair glacial passa dans ses yeux bleus.
- Comment tu te sens ? demanda Hiivsha doucement.
- Lasse… j’ai besoin de me reposer un peu… y voir clair en moi… tu veux bien me laisser ?
- Bien sur, petite fille.

Comme à son accoutumée il lui embrassa le bout du nez et se retira la laissant seule avec ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ortali.fr/histoires
Isil
(Admin site et forum)
Conseil des Anciens
Chargé de mission Diplomatie
(Admin site et forum)Conseil des AnciensChargé de mission Diplomatie
avatar

Nombre de messages : 2981
Age : 57
Date d'inscription : 20/04/2008

Feuille de personnage
Race: Aquilonien
Classe: Eclaireur
Profession: Architecte

MessageSujet: Re: [RP ouvert] 1-Faire revivre la légende (Event 1)   Dim 13 Déc 2009 - 18:18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ortali.fr/histoires
Isil
(Admin site et forum)
Conseil des Anciens
Chargé de mission Diplomatie
(Admin site et forum)Conseil des AnciensChargé de mission Diplomatie
avatar

Nombre de messages : 2981
Age : 57
Date d'inscription : 20/04/2008

Feuille de personnage
Race: Aquilonien
Classe: Eclaireur
Profession: Architecte

MessageSujet: Re: [RP ouvert] 1-Faire revivre la légende (Event 1)   Ven 19 Fév 2010 - 19:43

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ortali.fr/histoires
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP ouvert] 1-Faire revivre la légende (Event 1)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[RP ouvert] 1-Faire revivre la légende (Event 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Loups du Vanaheim :: Sur la piste des Loups (Section publique) :: De Fer et de Fureur :: De Fer et de Fureur (RP exclusivement)-